Maréchal-Le Pen ne veut pas d'une «Riviera, de plus en plus Favela»

le
2
Maréchal-Le Pen ne veut pas d'une «Riviera, de plus en plus Favela»
Maréchal-Le Pen ne veut pas d'une «Riviera, de plus en plus Favela»

La benjamine des Le Pen mène une campagne musclée. Chef de file du Front national en Provence-Alpes-Côte-d'Azur pour les régionales de décembre 2015, Marion Maréchal-Le Pen continue de surfer sur le diptyque insécurité/immigration. Elle n'a ainsi pas manqué de réagir aux tensions qui se sont exprimés ce dimanche dans le quartier populaire de l'Ariane à Nice (Alpes-Maritimes), où un jeune homme avait été abattu par balle la veille.

«Nice : de moins en moins Riviera, de plus en plus Favela ?» s'inquiète la députée frontiste du Vaucluse, photomontage à l'appui, sur son compte Twitter. Une pierre, dans le jardin de son principa rival, le maire Les Républicains de la cité niçoise, Christian Estrosi. Celui-ci a, pour sa part et par le même canal, demandé au gouvernement «des comptes sur les zones de sécurité prioritaire qui sont un échec».

#Nice06 : de moins en moins Riviera, de plus en plus Favela ? pic.twitter.com/axwZX7i6km— Marion Le Pen (@Marion_M_Le_Pen) July 19, 2015

Je demande au gouvernement et à @manuelvalls des comptes sur les zones de sécurité prioritaire qui sont un échec ! http://t.co/8VAd5EZPOU— Christian Estrosi (@cestrosi) July 19, 2015

Ce n'est pas la première fois que Marion Maréchal-Le Pen ose cette comparaison. Elle l'avait déjà faite le 5 juillet dernier au Pontet (Vaucluse), en lançant sa campagne. Un meeting au cours duquel elle avait tenu d'autres propos choc et remarqués. «Nous ne voulons pas de la PACA black-blanc-beur, mais de la PACA bleu, blanc, rouge», avait-elle déclaré, lançant également : «La Provence est une terre d'identité et de résistance. Résistance des princes provençaux face à l'invasion sarrasine!»

Il y a dix jours, sur BFM TV, la députée du Vaucluse n'a par ailleurs pas exclu d'investir Philippe Vardon sur la liste FN des Alpes-Maritimes, conduite par un ex-adjoint d'Estrosi. «Il représente un poids électoral certain. Il a beaucoup ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mo.conta le lundi 20 juil 2015 à 11:10

    bravo00......tous dehors et rapidement

  • M4484897 le lundi 20 juil 2015 à 09:06

    l'Ariane: un de ces beaux quartiers de nice ou il ne faut pas se promener après 20 heures et ou il ne vaut mieux pas laisser sa voiture, même en plein jour entre nouchema et rebeux dépaysement garanti