Maréchal-Le Pen : ne pas inviter le FN à la marche républicaine "n'est pas digne"

le
1
La députée FN du Vaucluse, Marion Maréchal-Le Pen
La députée FN du Vaucluse, Marion Maréchal-Le Pen

Une marche républicaine est organisée dimanche à Paris après l'attentat contre Charlie Hebdo, avec en question l'intégration du FN au défilé au nom de l'unité nationale. Le Parti socialiste, le Parti communiste français, Europe Écologie-Les Verts, le Mouvement républicain et citoyen, le Parti radical de gauche, le Parti de gauche, l'UMP, l'UDI et le MoDem doivent participer à l'événement. L'entourage de Nicolas Dupont-Aignan, patron de Debout la France, a annoncé qu'il faisait aussi partie de la coordination et qu'il serait au rassemblement.

Cette manifestation sera une "marche républicaine", à Paris, à partir de 15 heures, de la place de la République à la place de la Nation. Initialement prévue samedi, elle aura finalement lieu dimanche, a annoncé Matignon, afin de permettre la plus grande participation possible, les Français étant plus disponibles ce jour-là, et d'offrir à la police un délai un peu plus long pour organiser le rassemblement, selon un proche du Premier ministre.

Les dirigeants du Conseil français du culte musulman (CFCM), instance représentative de l'islam de France, ainsi que l'UOIF (proche des Frères musulmans) ont appelé jeudi matin "les citoyens de confession musulmane à rejoindre massivement la manifestation". Plusieurs organisations antiracistes (LDH, Licra, Mrap, SOS Racisme) qui avaient déjà appelé à des rassemblements ont décidé de se joindre à la marche républicaine. L'ancien Premier ministre...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius le jeudi 8 jan 2015 à 16:56

    Ce serait pourtant logique de ne pas inviter le FN. En effet, le défilé doit être réservé à ceux qui sont responsables de cette situation en France (l'UMP + la gauche unie).