Marchés publics : Guérini lâche son frère

le
0
Le président du Conseil général des Bouches-du-Rhône aurait désavoué son frère devant le juge lors de l'audition prélabable à sa mise en examen pour association de malfaiteurs.

C'est un tournant dans l'affaire Guérini. Après avoir défendu son frère pendant plusieurs mois, Jean-Noël Guérini semble l'avoirlâché lors de son audition devant les juges Duchaine et Philippon le 8 septembre dernier. Selon nos confrères du Canard Enchainé qui ont eu accès au procès verbal de l'audition, Jean-Noël Guérini aurait condamné son frère pour «ses fantaisies téléphoniques», «ses initiatives», ses «façons d'être» ainsi que ses «comportements intrusifs» dans les affaires du Conseil général des Bouches-du-Rhône. Alexandre Guérini est en effet soupçonné de malversations dans le cadre de l'exploitation de décharges pour le compte des communes de Salon-de-Provence et d'Aubagne. Jean-Noël Guérini a été convoqué jeudi en vue d'une possible mise en examen par le juge Charles Duchaine, qui enquête sur plusieurs dossiers liés aux affaires de son frère. Il est poursuivi pour «prise illégale d'intérêt», «trafic d'influence» et «associatio

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant