Marchés : « Les logiciels dévorent le monde » (Cercle des analystes indépendants)

le
2

Les valeurs du secteur de l'IT (informatique) font partie des plus dynamiques en Bourse depuis 2008.. Source : Equity GPS.
Les valeurs du secteur de l'IT (informatique) font partie des plus dynamiques en Bourse depuis 2008.. Source : Equity GPS.

Gilles Bazy-Sire, président d'Equity GPS et membre du Cercle des analystes indépendants, souligne l'intérêt des valeurs du secteur informatique à travers un modèle de notation développé en interne, le "rating Equity GPS".

Une analyse sectorielle procure un angle plus intéressant et pertinent que ne peut le faire un axe par géographie.

L'intégration croissante des économies nationales, l'internationalisation des entreprises, l'uniformisation des modèles économiques, la généralisation de modes de consommation dominants, associées au faible nombre d'investisseurs institutionnels qui contrôle une part toujours plus importante de l'épargne mondiale, contribuent à l'uniformisation des modes de gestion et tend à accroître les corrélations intra-sectorielles.

Au sein des 10 super-secteurs mondiaux, les valeurs de la Santé et des Technologies de l'Information ont, en moyenne, connu les évolutions boursières les plus spectaculaires entre  2008 et début 2016 avec des cours en devises locales multipliés par respectivement 4,5x et 3,6x en moyenne. 

A ce jour, ces super-secteurs pèsent respectivement 10% et 12% de la capitalisation boursière mondiale, contre environ 5% et 7% en 2008.

Avec le recul, ces performances impressionnantes sont simples à expliquer : la Santé contribue au vital et bénéficie d'un flux ininterrompu d'innovations majeures, et les Technologies de l'Information (T.I.) constituent le cœur de la tendance lourde à la numérisation des activités humaines, à l'œuvre à un rythme exponentiel chaque jour sous nos yeux. Ces facteurs vont continuer d'influencer l'avenir de ces industries.

Au sein de l'univers européen des sociétés des T.I., on peut observer que la meilleure performance affichée a été celle du sous-secteur des Services Informatiques :

Evolution moyenne des cours des 8 sous-secteurs de l'IT en Europe. Source : Equity GPS.
Evolution moyenne des cours des 8 sous-secteurs de l'IT en Europe. Source : Equity GPS.

Pourtant, les Services Informatiques européens affichent à ce jour un rating agrégé EQUITY GPS encore exceptionnellement élevé (9.9/10), ce qui signifie que le rating moyen des valeurs du secteur n'a quasiment jamais dans le passé été aussi élevé :

Rating Equity GPS agrégé pour le secteur des services informatiques en Europe.
Rating Equity GPS agrégé pour le secteur des services informatiques en Europe.

Parmi la quarantaine de sociétés européennes des Services Informatiques, les dix premières selon leur rating EQUITY GPS sont : Atos (9,7), SESA (9,2), HIQ International (9,1), Groupe Open (8,9), Solucom (8,8), Northgate (8,6), Alten (8,6), Neurones (8,5), Sopra (8,5) et Altran (8,3).

Dans le passé, des ratings supérieurs à 7,5/10 sur ces valeurs ont précédé une performance ultérieure moyenne sur 3 mois de +5% (soit +22% en rythme annualisé). Par ailleurs, ces 10 sociétés affichent une volatilité (historique, 1 an) moyenne de 27%, soit près de 10 points de pourcentage de moins que la moyenne (36%) des actions suivies par EQUITY GPS dans le monde.

Leviers d'adoption du numérique dans les entreprises. Source : Equity GPS.
Leviers d'adoption du numérique dans les entreprises. Source : Equity GPS.

« Les logiciels dévorent le monde » Cet aphorisme de Marc Andriessen, spécialiste californien des Technologies de l’Information, fondateur de la société de Capital Risque Andriessen-Horowitz, et membre du conseil d’administration de Facebook, eBay, et HP, résume le phénomène observable de pénétration du numérique dans tous les domaines de l’activité humaine.

Pour certains économistes et prospectivistes, dont George Stiegler, Erik Brynjolfsson et Andrew McAfee, ou Laurent Gille et Jacques-François Marchandise, nous serions en train d’assister à une nouvelle révolution industrielle.

Diagramme du positionnement des valeurs informatiques, d'après le rating Equity GPS, en fonction de la faiblesse
Diagramme du positionnement des valeurs informatiques, d'après le rating Equity GPS, en fonction de la faiblesse de leur valorisation et de la dynamique des perspectives.

Quand la première a progressivement remplacé l’énergie animale par les hydrocarbures et l’électricité aux 18ème , 19ème et 20ème siècle, la nouvelle nous permettrait de démultiplier les capacités cognitives du cerveau humain grâce à l’essor du numérique, des technologies de l’information, et de l’internet des personnes, des machines ou des objets.

Nul doute que les Technologies de l’Information et le numérique sont au cœur du développement économique récent, du succès considérable de certaines « start-ups » aux transformations plus ou moins douloureuses actuellement en cours de nombreuses sociétés dans des domaines d’activité plus traditionnels.

Les leviers par lesquels les processus numérisés s’imposent progressivement dans tous les secteurs sont nombreux et résumés ci-dessous. Ils contribuent tous directement à maximiser, ceteris paribus, un retour sur investissement. 

Dans certains cas, ils peuvent conduire à la création ex nihilo de nouveaux marchés impossibles à adresser préalablement de façon économiquement rentable. Dans d’autres cas, ils entraînent des améliorations parfois radicales dans l’efficacité, la productivité et la rentabilité qui, quand elles se généralisent à l’extrême, peuvent conduire à d’importantes baisses de prix et des pressions sur l’emploi salarié.

Cette évolution a été rendue possible par les progrès considérables de l’informatique depuis 25 ans dans toutes ses dimensions, à l’image de la "loi" de Moore concernant la puissance des microprocesseurs, à la miniaturisation de tous les composants ou à la sensibilité des capteurs numériques.

Visualisée sur un graphique, l’extension de la loi de Moore sur 25 ans sous-tend une multiplication des performances par un facteur de cent-mille. Extrapolée aux 8 prochaines années, le progrès d'un facteur de 100.000 en 26 ans devient... x4 millions en 8 ans ! Dans ces conditions, il est probable que l'informatique continue de "dévorer le monde" à l'avenir.

Gilles Bazy-Sire, président d'Equity GPS et membre du Cercle des analystes indépendants.

Le Cercle des analystes indépendants est une association constituée entre une douzaine de bureaux indépendants à l'initiative de Valquant, la société d'analyse financière présidée par Eric Galiègue, pour promouvoir l'analyse indépendante.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.froid il y a 9 mois

    Face à Xavier Patrolin sur BFM Business, ce type ne tient pas 2 mn dans les échanges.... Patrolin le ménage mais se trouve complètement sidéré par ses âneries dans les débats.......

  • fquiroga il y a 9 mois

    et la tendresse...bor.del!