Marchés : l'attitude du sniper

le
0
«Le contexte actuel incite à demeurer en embuscade, prêt à exploiter le plus précisément possible les fenêtres de tirs, à partir d'un positionnement sûr. » (© Irish Defense Force)
«Le contexte actuel incite à demeurer en embuscade, prêt à exploiter le plus précisément possible les fenêtres de tirs, à partir d'un positionnement sûr. » (© Irish Defense Force)

Depuis que leur confiance dans le soutien inconditionnel des banques centrales a commencé de s'émousser, les marchés naviguent à vue. Faute de visibilité, leur appétit pour le risque fluctue au gré des diverses données qui invalident souvent les précédentes, sur la croissance, l'inflation ou les tergiversations de la Fed.

De fait, à travers cette instabilité, les indices actions SP 500 et MSCI Monde finissent le mois de mai sur à peu près les mêmes niveaux qu’un mois plus tôt, l’Euro Stoxx 50 progresse un peu, tandis que l’indice chinois continue de céder du terrain. Quant aux taux d’intérêt à long terme, ils continuent de se détendre, aux États- Unis comme en Europe, en dépit des attentes de relèvement des taux par la Fed.

Il serait présomptueux de prédire quand cette valse-hésitation prendra fin (voir notre Note d'avril dernier "Danse sur un volcan"). Mais en attendant que la musique cesse, il demeure essentiel de rester lucide sur le régime d'instabilité dans lequel les marchés sont rentrés, du fait de l'asymétrie des risques en présence.

Aux États-Unis en particulier, les investisseurs devront tôt ou tard prendre acte de la baisse des marges, de la faiblesse de la productivité, et de l'augmentation du levier financier des entreprises. Avec une valorisation actuelle de 18 fois les résultats attendus cette année, le marché américain est fragile. En dépit des bons chiffres de mai, la

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant