Marchés : forte baisse d'Apple et d'autres valeurs high tech

le , mis à jour à 17:15
5

Plusieurs valeurs high tech se sont contractées aux Etats-Unis avec la publication de résultats décevants.
Plusieurs valeurs high tech se sont contractées aux Etats-Unis avec la publication de résultats décevants.

Les résultats de certaines entreprises américaines du secteur high tech ont déçu hier soir. Apple a ouvert mercredi en baisse de 6,65% malgré des résultats records.

Les résultats semestriels sont jugés plutôt décevants aux Etats-Unis dans le secteur des nouvelles technologies. Les investisseurs attendaient des performances encore plus solides que celles annoncées.

Valeurs technologiques plombées

Mercredi, certaines grandes valeurs phares du Nasdaq s’affichaient en nette baisse. « Les publications d'Apple, Microsoft ou de Yahoo [ont été] décevantes », relevait ainsi Christian Parisot, chef économiste d’Aurel BGC, commentant les chiffres publiés mardi soir après la clôture du marché américain.

Apple perdait 5,09% à 16h40 après une ouverture à -6,65%. Microsoft perdait 3% à la même heure, alors que Yahoo limitait les pertes à -1,59%.

« Apple a publié des chiffres solides mais ce n’est pas ce qu’on attendait d’elle. Les investisseurs espéraient que le groupe puisse encore une fois, faire mieux que les meilleures des estimations. La société a vendu moins d’iphones que prévu : 47.5 millions contre des attentes à 49.6 millions, les ventes en Chine, dont on attendait qu’elles soient un possible catalyseur positif, ont reculé de 21% et les tant attendues ventes de l’iwatch n’ont pas été révélées », expliquait Nicolas Chéron, stratégiste chez CMC Markets France.

« Les actionnaires d'Apple sont exigeants. Ils se demandent brusquement si les ventes de l'iPhone ne vont pas bientôt s'essouffler maintenant que l'effet de la nouveauté du dernier modèle s'estompe. Le nouveau bond de 38% des profits du géant californien au cours des trois derniers mois ne leur suffit pas », résumait pour sa part Le Figaro en cours de journée.

Ces valeurs n’étaient pas les seules concernées par des résultats décevants. Christian Parisot rappelait ainsi qu’au cours de la séance de mardi, « les investisseurs ont sanctionné les résultats d'IBM (-5,9%) et de l'industriel United Technologies (-7,0%). Verizon (-2,4%) a aussi contribué à la sous-performance du Dow Jones sur les autres indices boursiers américains. Lexmark (-20,2%) a aussi décroché après l'annonce de prévisions très inférieures aux attentes des analystes sur le trimestre en cours. Tesla a aussi chuté, de 5,5%, après un nouvel abaissement de recommandation d'un analyste, le troisième depuis le début du mois, de "neutre" à "vendre" ».

Principaux indices en contraction modérée

Malgré les baisses notables enregistrées sur les valeurs citées, les principaux indices boursiers restaient en baisse très modérée mercredi peu après l’ouverture de la bourse américaine. À 16h30, le Dow Jones s’affichait en baisse de seulement 0,18%, alors que le Nasdaq perdait 0,59%.

Les marchés européens reflètent depuis le début de la séance une certaine prudence. En France, le CAC40 s’affichait en baisse de 0,37% à 16h50 dans une séance calme et assez peu volatile. Côté allemand, le Dax30 perdait 0,65% à la même heure. Le Footsie britannique s’affichait quant à lui en baisse plus marquée de 1,37%.

X. Bargue

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Choupy17 le mercredi 22 juil 2015 à 17:44

    Bof ! Ils reviendront sur les actions les "investisseurs " ! Où voulez vous qu'ils placent leurs sous ?

  • laniakea le mercredi 22 juil 2015 à 17:35

    Les investisseurs sentent le vent tourner, et ils ont raison à mon avis...

  • laniakea le mercredi 22 juil 2015 à 17:32

    Les marques locales de smartphones vont tuer peu à peu les marques étrangères (Samsung d'abord puis...Apple)

  • y.batard le mercredi 22 juil 2015 à 17:13

    "chute" de 5%, le terme "consolidation" pourrait être plus pertinent ?

  • umrk le mercredi 22 juil 2015 à 15:16

    Oui, Apple a réalisé un chiffre d'affaire de 49,6 milliards de dollars, une augmentation de 33% par rapport à la même période de 2014. Le bénéfice est de 10,7 milliards de dollars. La progression sur le marché Chinois est de 112%. C'est vraiment décevant , en effet ...