Marchés financiers : toutes les Bourses mondiales plongent

le , mis à jour à 22:05
2
Marchés financiers : toutes les Bourses mondiales plongent
Marchés financiers : toutes les Bourses mondiales plongent

«Nous avons tous les ingrédients pour assister sur les marchés mondiaux à la pire journée depuis cinq ans». Pour Evan Lucas, du courtier IG Markets, la journée commence très mal chez les marchés asiatiques. Ces Bourses, suivies par les places européennes, ont décroché de concert lundi, prolongeant la débâcle des marchés mondiaux, toujours inquiets sur la santé de l'économie chinoise. Tourmente confirmée par Wall Street, la place américaine perdant plus de 3,5% à la clôture.

 

C'est Shanghai qui a ouvert la marche en enregistrant sa plus forte chute en huit ans (-8,49%). De là, le jeu des dominos des marchés a fait son œuvre. Paris clôture donc ce «lundi noir» avec une très forte baisse de 5,35%, après une chute vertigineuse à plus de -8% à la mi-journée.

QUESTION DU JOUR. Craignez-vous une nouvelle crise financière ?

Pékin au pied du mur. Mais qu'est-il arrivé pour que les Bourses du monde entier dégringolent à cette vitesse ? Tout commence en Chine. Le 11 août, dans un effort désespéré pour relancer ses exportations et donc l'activité économique, le pays dévalue sa monnaie, le yuan. L'effet est inverse de celui espéré : les marchés financiers s'inquiètent.

Soucieux de rassurer, Pékin a annoncé dimanche que le gigantesque fonds de pension chinois allait être autorisé à investir une partie de ses colossaux actifs dans les Bourses locales. Mais, malgré des assurances du gouvernement, les investisseurs chinois redoutent un retrait prématuré de ces mesures de soutien. «C'est un vrai désastre et il semble que rien ne puisse l'arrêter», renchérit Chen Gang, analyste chez Heqitongyi Asset Management, prévenant que de nombreux fonds d'investissement se trouvaient contraints de réduire drastiquement leurs actifs sous peine de faire faillite.

L'Europe redresse la barre, mais clôture en baisse. Les marchés européens ont accusé une grosse baisse à la suite de la crise chinoise. En fin de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5137775 le lundi 24 aout 2015 à 19:07

    On dirait que non, -19% sur 2 ans de plus values depuis le 31 juillet. En défensif svp !

  • M9675624 le lundi 24 aout 2015 à 17:41

    J'espère que Boursorama va savoir gérer cette crise sur les assurances vie avec gestion pilotée.