Marchés : enfin le rebond !

le , mis à jour à 17:55
4

Toutes les valeurs du CAC40 étaient dans le vert mardi à la clôture, à l'exception d'ArcelorMittal et Total.
Toutes les valeurs du CAC40 étaient dans le vert mardi à la clôture, à l'exception d'ArcelorMittal et Total.

Après une succession de séances baissières, les indices européens ont enregistré un rebond technique mardi 12 janvier. Même si rien ne change fondamentalement, la situation a arrêté de se dégrader à court terme et les opérateurs en ont profité pour faire la chasse aux bonnes affaires.

Après la pluie, le beau temps. Les indices européens ont retrouvé des couleurs mardi, le CAC40 progressant de 1,53% à la clôture, le Dax allemand ayant pour sa part gagné 1,63% et le FTSE 100 britannique 0,98%.

Après un début de séance toujours timide mardi matin, les marchés n’ont pas tardé à s’orienter à la hausse, enregistrant un rebond significatif après les très mauvaises performances des séances précédentes.

Hier déjà, les indices boursiers avaient montré des velléités de rebond, contrecarrées en fin de séance par une forte rechute du pétrole ayant poussé les indices européens à clôturer en territoire légèrement négatif.

Le relatif rebond des cours du pétrole, observé mardi en cours de séance, semble avoir été interprété par les opérateurs comme le signal tant attendu pour revenir à l’achat sur les marchés actions.

Le pétrole, après avoir encore dépassé ses plus bas annuels à 30,5 dollars le baril mardi matin, est en effet fortement reparti à la hausse en milieu d'après-midi, le WTI américain revenant brièvement à 32 dollars (+3%), éloignant de manière éphémère les craintes sur le mouvement baissier de l’or noir.

La bourse de Shanghai est par ailleurs restée calme mardi après avoir perdu 5% lundi, et le yuan ne s'est pas dévalué mardi, entretenant le sentiment d'une éclaircie dans la récente tempête de mauvaises nouvelles boursières.

D'autres variables liées aux récentes inquiétudes sur la santé des pays émergents ont également montré des signes d’apaisement mardi, notamment sur le marché des changes. Le rand sud-africain, surveillé du coin de l’œil par les investisseurs avertis, et qui avait subi un « flash-krach » lundi 11 janvier en perdant presque 10% face au dollar en quelques minutes, s’est légèrement raffermi mardi.

Pour autant, les nuages n'ont pas tardé à recouvrir de nouveau ces minces rayons de soleil boursiers. À partir de 15h45, le pétrole a commencé à effacer son rebond, repassant dans le rouge à partir de 16h30. Vers 17h35, heure de clôture des indices européens, le baril de WTI atteignait un énième plus bas à 30,3 dollars de baril, soit une rechute de plus de 5% en moins de deux heures.

Cette énième rechute des cours du pétrole a provoqué une modération du rebond sur les marchés boursiers, sans les affecter sérieusement. Le CAC40, en hausse de 2,5% à 15h30, n'a fait que réduire l'ampleur de sa progression dans les deux dernières heures de cotation. Les opérateurs semblaient s'accrocher à l'idée que les valeurs européennes avaient déjà suffisamment baissé lors des dernières séances et ne méritaient pas d'être davantage pénalisées.

L’orientation des cours du brut reste très volatile et très floue à court terme : les indices boursiers n’ont certainement pas fini de souffler le chaud et le froid dans les jours et semaines à venir en fonction des évolutions erratiques des cours de l'or noir et du yuan face au dollar.

X. Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • monjohn le mardi 12 jan 2016 à 18:10

    E=MC². Les chats le prouvent tous les jours.

  • gadjo92 le mardi 12 jan 2016 à 18:07

    avant la prochaine baffe....mdr

  • titresyl le mardi 12 jan 2016 à 17:20

    quel rebond ..... Pinocchio !

  • azergank le mardi 12 jan 2016 à 16:55

    Rebond technique???