Marché: WStreet pénalisé par le repli des prix pétroliers.

le
0

(CercleFinance.com) - Les marchés d'actions américains ont évolué sans grande tendance lundi, les investisseurs limitant leurs prises de risques à l'orée d'une semaine riche en rendez-vous stratégiques.

En fin de séance, le Dow Jones est en légère baisse de 0,12% autour de 18.529 points, tandis que le Nasdaq Composite progresse d'à peine 0,1% à 5244,60 points.

'On a du mal à aller de l'avant compte tenu du repli des prix pétroliers et de la perspective de nouveaux éléments en provenance de la Fed d'ici à la fin de la semaine', explique un intervenant.

Certains intervenants s'attendent notamment à ce que Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale, profite de son intervention vendredi lors du symposium de Jackson Hole pour confirmer l'approche d'une hausse des taux.

Quelques achats purement techniques permettent néanmoins de soutenir la tendance après un repli de 0,1% la semaine passée.

Sur le front de l'énergie, le baril de brut léger américain rétrocède 1,1% à 46,8 dollars, ce qui pèse sur les valeurs de l'énergie comme Chevron (-0,3%).

Sans surprise, Medivation s'envole lui de 19,7% après l'annonce d'une offre d'achat de 14 milliards de dollars émanant du géant pharmaceutique Pfizer. Selon les termes de l'accord convenu à l'unanimité des conseils d'administration, le géant américain de la santé propose 81,5 dollars par action Medivation en numéraire (soit une prime de 40% par rapport à la dernière offre de son concurrent Sanofi).

Le groupe américain estime que cette opération devrait avoir un effet relutif immédiat sur son BPA ajusté, et positif d'environ cinq cents au titre de la première année complète suivant la finalisation.

Toujours dans le secteur de la santé, Valeant Pharmaceuticals s'adjuge 9,7% après avoir officialisé l'arrivée de l'ex-Zoetis Paul Herendeen au poste de directeur financier, en remplacement de Robert Rosiello, avec prise d'effet immédiate.

Office Depot a annoncé le prochain départ de Roland Smith de ses fonctions de directeur général, départ qui prendra effet au moment de la nomination de son successeur qui devrait intervenir d'ici la fin du premier trimestre 2017.

American Express Global Business Travel (GBT), spécialiste de l'industrie du voyage d'affaires, a également annoncé l'arrivée de Doug Anderson à sa tête en tant que président-directeur général.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant