Marché: Wall Street termine au plus bas du jour.

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street en termine au plus bas du jour, de la semaine (-5,25%) et même depuis le 5 octobre dernier.

Les indices US ont accéléré leur repli à partir de 19H30 et achèvent leur parcours avec des écarts allant de -2,35% sur le Dow Jones et le 'S&P', à -3% sur le Nasdaq.

Le 'VIX', le baromètre de la peur, s'est envolé(+22% à 25... le cap des 24 est franchi, c'est mauvais signe).

Tout a été dit ou presque sur le flash krach des bourses chinoises jeudi matin, et sur une séance qui a duré 852 secondes: c'est la plus courte de l'histoire des 50 dernières années pour un place financière pesant plus de 3.500Mds de $.

Les opérateurs croisent les doigts pour que les autorités chinoises se lancent dans un 'whatever it takes' ce vendredi matin pour endiguer la débâcle boursière, même si tout le monde sait pertinemment que ce sera complètement artificiel et pleinement assumé (c'est le rôle revendiqué par 'l'équipe nationale', c'est à dire Pékin + PBOC + les banques et institutions financières 'aux ordres').

La totalité des secteurs a fini dans le rouge à New York, les pétrolières et parapétrolières ont encore payé un lourd tribut alors que le baril a fini en baisse de -2% à 33,3$, au plus bas depuis 12 ans.

Un trio parvient à sauver la mise (Cabot +3,5%, Southwest Energy +2,5%, Valero +2%) mais le jeu de massacre a continu sur Williams -10% (c'est un spécialiste du gaz), Peabody -9,3% (à 6,66$), Freeport Mc Moran -9,1% (conglomérat diversifié), Anadarko -8,5%, Oneok -6%, Chesapeake -5,8%, Marathon -5,4%, Apache -5,2%, Kinder Morgan et Chevron -3,5%.

Le secteur de financières à chute de -2,8% avec notamment Citigroup -5,1%, Morgan Stanley -5%, JP-Morgan -4,05%, Bank of America -3,6%, Keycorp -3,5%, Goldman Sachs -3,1%.

Le Nasdaq-100 (-3,1%) a été plombé par Yahoo -6,2%, Vertex -6%, Illumina -5,5%, Netapp -5,4%, Alexion -5,3%, Qualcomm -5,1%, Facebook -4,95%, Paychex -4,9%, Apple -4,2% (sous les 100$, à 96,45$), Gilead -4,05%, Micron -3,9%, Intel -3,7%.

La journée de vendredi sera ponctuée par les statistiques de l'emploi au mois de décembre. En guise de hors d'oeuvre, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé de -10.000 à 277.000... un chiffre sans aucun impact sur la tendance du jour.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant