Marché: Wall Street efface ses gains de la veille.

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street efface ses gains de la veille et les indices US clôturent pratiquement au plus bas (le Dow Jones rechute de -1,4%, le Nasdaq de -2,2%) : le scénario a donc été l'inverse de celui observé en Europe où les actions ont clôturé au plus haut.

Cette fois-ci, la hausse du pétrole n'y a rien fait, les indices US se sont désolidarisés du 'WTI' qui gagne +5% à 32,2$ (une grande première cette année) et les indices US ont sanctionné le contenu du communiqué final du FOMC de la FED qui reconnait que l'économie US a ralenti au 4ème trimestre.

La FED a Fed a indiqué qu'elle surveillait de près 'les développements économiques et financiers mondiaux' (et donc la volatilité, voir la vulnérabilité des marchés) et que de futures hausses de taux restent subordonnées au retour de l'inflation sur une trajectoire pouvant la mener vers l'objectif des 2%... et cela n'en prend pas le chemin.

Sauf peut être dans le secteur immobilier où le prix médian des maisons vendues aux USA ressort à 289.000$, en hausse de +6% sur 1 an.

Plus spectaculaire encore, les ventes de logements neufs ont grimpé de +10,8% par rapport à novembre et elles explosent de +14,5% sur l'ensemble de l'année 2015 (soit 544.000 ventes en rythme annuel alors que le consensus tablait sur 500.000).

La chute du Nasdaq s'explique pour une bonne part par le plongeon de -6,5% d'Apple dont les ventes d'i-Phones stagnent et pourraient même s'effriter en 2016.

Les ventes décevantes des montres connectées ont été par ailleurs assez peu commentée... mais il est clair que le relai de croissance ne se situe pas de ce côté, malgré une campagne marketing massive et de longue haleine.

Facebook viendra peut-être mettre un peu de baume au coeur de Wall Street avec des trimestriels de très bonne facture.

Facebook annonce 79 cents de profit par titre (soit 1Mds$ de bénéfices, du jamais vu) et un chiffre d'affaire de 5,84Mds$, surpassant le consensus de 75 cents par titre et de 5,67Mds$ de C.A.

Le revenu moyen mondial par abonné ressort ainsi à 3,73$ mais avec des disparités énormes entre les 13,5$ de revenu en Amérique du Nord contre 1,6$ dans la région Asie-Pacifique (le titre prenait +8% hors séance à 102$).

Déception en revanche pour eBay qui publie un profit en baisse à 43Cts par action contre 59Cts (et 50Cts hors exceptionnels).

eBay revendique 162 millions d'abonnés contre 159 millions et anticipe un bénéfice compris entre 43 et 45Cts pour un chiffre d'affaire de 2,05 à 2,10Mds$... ce qui déçoit : le titre chutait de -10% hors séance à 23,8$.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant