Marché: vers une fin de semaine sur une note contrastée.

le
0

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes se dirigent vers une fin de semaine sur une note contrastée, même si Wall Street continue de profiter des propos encourageants tenus la veille par Donald Trump et James Bullard.

Londres gagne 0,6%, Lisbonne 0,3%, Francfort et Amsterdam 0,2%, Paris et Zurich 0,1%, tandis que Milan perd 0,5%, Madrid et Bruxelles 0,9%. A New York, le Dow Jones prend 0,3% et le Nasdaq 0,2%.

'Les indices américains ont atteints de nouveaux records (jeudi), après l'annonce par le Président Trump qu'il dévoilera dans les prochaines semaines une annonce 'phénoménale' sur le plan fiscal', rappelle-t-on chez Wells Fargo Advisors.

Les marchés ont aussi profité de propos de James Bullard, le président de la Fed de Saint Louis, qui a déclaré s'attendre à ce que les taux demeurent 'exceptionnellement bas' sans générer de pressions inflationnistes.

Sur le front des statistiques, l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan a reculé à 95,7 en estimation préliminaire, alors que le consensus anticipait une régression moindre autour de 97,9.

Les prix à l'importation aux Etats-Unis ont augmenté de 0,4% le mois dernier, là où les économistes anticipaient en moyenne un gain de 0,3%, mais ils ont reculé de 0,2% en excluant les produits pétroliers.

Au Royaume Uni, le déficit commercial s'est réduit en décembre 2016, à 3,3 milliards de livres sterling contre 3,6 milliard le mois précédent, tandis que la production industrielle a augmenté de 1,1% (grâce uniquement au secteur manufacturier).

'Ces chiffres apportent de nouvelles preuves que l'économie britannique a conservé sa dynamique en fin d'année 2016 et que sa croissance devient plus équilibrée', souligne-t-on chez Capital Economics.

Du côté des valeurs, Reckitt Benckiser recule de 1,5% après l'annonce par le groupe de produits de grande consommation de comptes annuels pourtant en nette hausse, ainsi que d'un accord pour lancer une OPA sur Mead Johnson Nutrition.

A Amsterdam, les sidérurgistes ArcelorMittal (+8,2%) et Aperam (+4,3%) tiennent le haut du pavé après la publication de leurs résultats annuels respectifs, le premier ayant battu le consensus au niveau de son EBITDA.

Sur le CAC40 parisien, les opérateurs saluent les publications du groupe de luxe Kering (+2,2%) et du constructeur automobile Renault (+1,4%), mais délaissent celle du fabricant de cosmétiques L'Oréal (-1,9%).

Umicore chute de 5% à Bruxelles après la publication par le spécialiste belge de technologies de matériaux d'un résultat net récurrent (part du groupe) en baisse de 5% au titre de 2016, en incluant les activités non-continuées.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant