Marché: vers un test des 4400 points à l'ouverture.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir sans grande tendance lundi matin, une certaine prudence primant avant les rendez-vous de la semaine, dont le symposium de Jackson Hole qui s'ouvrira jeudi.

Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison septembre - est attendu en repli de quatre points à 4395,5 points, prémisse a priori d'une ouverture sous les 4400 points.

La semaine qui débute aujourd'hui devrait d'abord permettre d'apporter quelques indices sur la façon dont l'économie européenne parvient à encaisser le choc du Brexit.

Les indices d'activité PMI qui seront publiés demain ne devraient pas beaucoup varier, même si les économistes attendent une amélioration de la situation en France avec un 'composite' attendu autour de 50,5 en août.

L'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne - qui sera dévoilé jeudi - devrait lui ressortir vers 115 ce mois-ci, contre 114,7 le mois précédent.

Vendredi, la présidente de la Réserve fédérale américaine Janet Yellen prononcera vendredi un discours dans lequel les investisseurs espèrent déceler des indices concernant le planning de l'autorité centrale.

Le symposium de Jackson Hole, dédié cette année à la 'conception de cadres de politique monétaire résistants pour le futur', se tiendra de jeudi à samedi.

Les stratèges s'attendent à une bonne dose de volatilité d'ici là, s'agissant de l'événement le plus susceptible d'avoir un impact sur les marchés cette semaine.

Les analystes de BofA-ML rappellent néanmoins que Jackson Hole ne s'est révélé décisif qu'une fois au cours des 10 dernières années, en l'occurrence en 2010 lorsque Ben Bernanke avait annoncé la mise en place d'un second plan d'assouplissement quantitatif ('QE2').

Après les récentes sorties des plus hauts dignitaires de l'institution, les marchés semblent s'être faits de toute façon à l'idée d'un relèvement de taux d'ici à la fin de l'année.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant