Marché: vers un début de journée relativement prudent.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait légèrement marquer le pas mercredi matin après avoir aligné cinq séances consécutives de hausse et dépassé hier le seuil des 4500 points.

Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 recule de 22 points à 4477 points, prémisse d'un début de journée relativement prudent.

Les optimistes considèrent toutefois qu'après la construction cet été d'un canal de consolidation latéral - ou 'flag' - entre 4310 et 4560 points, le CAC devrait s'extraire de sa configuration actuelle par le haut, en direction des 4800/4810 points.

Certains stratèges préviennent même que les marchés boursiers mondiaux se trouvent aujourd'hui à un 'point d'inflexion'.

'Cela fait plusieurs semaines que nous nous trouvons à un point d'inflexion, avec des intervenants de marché qui perçoivent un changement de cap du côté des banques centrales', juge Chris Weston, chez IG.

'Ce glissement se poursuit sérieusement avec les informations évoquant la volonté de la BCE de réduire son programme d'achat d'actifs de quelque 10 milliards d'euros par mois', poursuit-il.

'Une réduction du programme d'achat d'obligations de la BCE viendrait sans aucun doute choquer la communauté financière, même si l'on sait très bien qu'il n'était pas question que l'institution prolonge son programme d'assouplissement quantitatif au-delà de mars 2017', rappelle l'analyste.

Dans ces conditions, l'or a connu hier sa pire séance depuis le Brexit avec une chute de 2,8% de l'once vers 1275 dollars, la cassure des 1305 dollars ayant été suivie d'un véritable 'sell off'.

Wall Street a de son côté creusé ses pertes jusqu'à la mi-séance, puis la situation s'est figée durant près de quatre heures avec un repli moyen qui atteignait 0,5% au final.

Si la journée d'hier était calme en termes d'indicateurs économiques, le programme s'annonce nettement plus chargé aujourd'hui, avec notamment la publication des indices d'activité PMI de Markit pour le secteur européen des services.

Aux Etats-Unis sont attendus les chiffres de l'enquête ADP sur l'emploi privé, de la balance commerciale, des commandes à l'industrie, de l'ISM des services et des stocks de pétrole.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant