Marché: vers un coup dur après la surprise du référendum.

le
0

(CercleFinance.com) - Après avoir grimpé de près de 2% à 4465,9 points dans l'espoir d'un Bremain, le CAC40 devrait lourdement accuser le coup de la victoire du Brexit cette nuit, au vu des 'futures' qui augurent d'un plongeon de 11,4% à 3955 points.

Jeudi soir à New York, le Dow Jones a grimpé de 1,3% à 18.011,1 points, le S&P500 a pris plus de 1,3% à 2.113,3 points et le Nasdaq Composite s'est adjugé 1,6% à 4.910 points.

C'est donc avec une majorité de l'ordre de 52% selon les dernières estimations que les partisans d'un retrait du Royaume Uni de l'Union européenne l'ont emporté, alors même que les marchés espéraient encore un succès la veille au soir.

Comme on peut s'y attendre, cette victoire surprise du Brexit fait s'effondrer la livre sterling qui s'était régulièrement appréciée au cours des séances précédentes : par rapport à jeudi soir, l'euro-livre s'envole d'environ 6,4% à 0,810.

'Mais la plus grosse inquiétude des marchés réside dans l'implication qu'aura le Brexit pour l'Union européenne', juge Angus Nicholson, analyste de marché chez IG.

'Il existe de fortes incitations pour l'UE de rendre la sortie du Royaume Uni aussi punitive que possible pour réduire sévèrement le risque que d'autres membres prennent la même direction', prévient-il.

Le professionnel s'attend à ce que la spéculation des marchés se concentre de plus en plus sur les 'maillons faibles' de l'UE qui sont les plus susceptibles de sortir et ceux qui devraient souffrir le plus d'une dislocation de l'union.

Au calendrier statistique, seront publiés les données détaillées du PIB français au premier trimestre, l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne, puis les commandes de biens durables et l'indice 'UMich' aux Etats-Unis, avant le chômage en France ce soir.

Dans l'actualité des valeurs cotées, le conseil d'administration d'Air France-KLM a décidé de coopter Jean-Marc Janaillac en tant qu'administrateur et de le nommer PDG à compter du 4 juillet, conformément au plan de succession décidé le 1er mai.

Parmi les valeurs plus modestes, Visiomed a signé un accord aux Etats-Unis par lequel ses dispositifs médicaux connectés BewellConnect seront intégrés dans les offres de télémédecine développées par un leader de la distribution de matériel médical.

Le fournisseur d'équipement de pulvérisation Exel Industries a publié un chiffre d'affaires du troisième trimestre 2015-16 en progression de 16,8% par rapport à celui de l'année dernière.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant