Marché: vers l'amorce d'un rebond en double creux.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait tenter de se stabiliser jeudi matin après avoir aligné trois séances consécutives de baisse et perdu 4,4% depuis le début de la semaine.

Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison juillet - affiche une progression de 20 points à 4120 points, prémisse d'une ouverture plutôt favorable.

'Même si l'article 50 n'a pas encore été activé, la dure réalité de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne semble être acceptée avec toujours plus de certitude par les marchés', s'inquiète Tony Cross, analyste chez Trustnet Direct.

D'après les chartistes, le retracement des 4000 points pourrait fournir aux investisseurs un bon point d'appui technique et psychologique pour amorcer un rebond en double creux.

Car jusqu'ici, l'arbitrage transatlantique au détriment des places européennes et en faveur de New York n'a cessé de se poursuivre.

Wall Street a encore confirmé son invulnérabilité aux turbulences post-Brexit ainsi qu' aux craintes entourant la solvabilité des banques italiennes.

Mercredi, les indices américains ont doublé les gains affichés à la mi-séance, avec un Dow Jones qui engrangeait 0,4% en fin de journée.

Comme les investisseurs s'y attendaient, les 'minutes' de la Fed n'ont fait que reprendre le diagnostic économique établi à l'issue du dernier FOMC, quand l'incertitude liée au potentiel Brexit constituait la principale motivation pour prolonger le statu quo.

Reste que l'impact du vote en faveur du 'Brexit' est désormais complètement effacé, avec un S&P revenu à 1,5% de son zénith historique de la mi-juillet 2015.

Les intervenants suivront avec beaucoup d'attention aujourd'hui Outre-Atlantique l'enquête ADP sur l'emploi privé et les inscriptions aux allocations chômage à la veille de la publication du rapport américain sur l'emploi, toujours très suivi par les marchés.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant