Marché: vent d'optimisme en Europe avant le référendum.

le
0

(CercleFinance.com) - Le retour en grâce du 'non-Brexit' dans les sondages, et à un degré moindre le rebond des cours de l'or noir, rend les investisseurs euphoriques en ce début de semaine...

Les places européennes, qui avaient déjà bien rectifié le tir ce vendredi, poursuivent sur leur lancée. A environ une heure de la cloche, le SMI (Zürich) et le Footsie MIB (Milan) engrangent 2,6%, tandis qu'à Bruxelles et à la Lisbonne le BEL 20 et le PSI 20 avancent de 2,8%.

Le CAC 40 et l'Ibex 35, eux, grimpent de 3,4%. Enfin, le Footsie 100 et l'AEX (Amsterdam) gagnent respectivement 3 et 3,5%.

'Les investisseurs manifestent clairement leur confiance dans une victoire de ceux pour qui l'avenir du Royaume-Uni est dans l'Union européenne à l'issue du référendum de jeudi prochain', décrypte Tony Cross, analyste chez Trustnet Direct.

'Alors que les sondages donnaient le camp du Brexit en tête la semaine passée, le meurtre de Jo Cox semble avoir changé la donne. En effet, un maintien du Royaume-Uni au sein de l'Union Européenne semble, à 3 jours du référendum, être le scénario auquel croit le marché. Un climat d'aversion au risque bénéfique aux actifs cycliques reprend forme', corrobore Yoav Nizard, analyste de marché pour DailyFX France.

Sur le marché des changes, l'euro prend maintenant près de 0,6% face au dollar à 1,1341. De son côté, le baril de brut léger américain (WTI) enchaîne bien et grimpe de 1,9% à 48,9 dollars.

Concernant les indicateurs, l'indice ZEW sera publié demain. Outre-Atlantique, les intervenants prendront connaissance jeudi, entre autres, de l'indicateur avancé du Conference Board au titre du mois écoulé et de l'indice de confiance des consommateurs du Michigan pour juin le lendemain.

En attendant, le repli annualisé des prix à la production s'est établi à -2,7% en Allemagne en mai, à comparer à un rythme de -3,1% observé en avril, d'après le bureau fédéral de la statistique.

Enfin, s'agissant des valeurs, Ausy a été suspendu de cotation ce lundi à Paris après l'annonce d'un projet d'offre publique d'achat volontaire proposé par Randstad (+4,7%) sur la société de conseil et d'ingénierie en hautes technologies.

Plus largement, les financières sont encore (très) bien orientées ce lundi à l'image de Deutsche Bank (+5,9%, toujours en tête du Dax) à Francfort, et de Lloyds (+7,3%) et Barclays (+6,6%) à Londres.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant