Marché: une baisse sensible dans le sillage de New York.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir en repli sensible jeudi en début de séance dans le sillage de Wall Street qui s'est retournée à la baisse hier suite à un rebond avorté du pétrole.

Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison janvier - chute de près de 1,5% à 4327 points, annonçant un début de journée dans le rouge.

Le support des 4300 points, qui semblait s'éloigner depuis quelques jours, devrait de nouveau être menacé, ce qui reviendrait à la récente anticipation d'une correction en direction des 4000 points.

'La peur est clairement sur le marché', écrivent ce matin les équipes d'IG.

'La menace d'une sévère dévaluation de la Chine visant à calmer les pressions liées à la déflation et l'endettement plane au-dessus des marchés comme une épée de Damoclès', explique le courtier.

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei accusait des pertes de l'ordre de 2,7% jeudi tandis que les marchés actions chinois s'en sortaient mieux, à l'image du SSE de Shanghai qui rebondissait de presque 2%.

A Wall Street, les dégâts ont été plus impressionnants hier avec un Dow Jones qui décrochait de 2,2% à la clôture et un Nasdaq qui plongeait de 3,4%.

Cette correction s'est accompagnée d'une forte remontée de l'aversion au risque, qui s''est traduite par une flambée de 12% du VIX à 25,2 points.

Plusieurs indicateurs économiques sont attendus aujourd'hui aux Etats-Unis, dont les prix à l'importation et les inscriptions aux allocations chômage.

La publication des résultats de la banque d'affaires américaine JPMorgan, à la mi-journée, sera également particulièrement suivie.

A Paris, Alstom a fait état ce matin d'un bon niveau de commandes et de chiffre d'affaires au titre du troisième trimestre 2015/16 (du 1er octobre au 31 décembre 2015).

Casino a annoncé pour son 4ème trimestre la poursuite de sa croissance et de ses gains de part de marché en France ainsi qu'une bonne tenue de l'activité alimentaire en Amérique Latine.

L'euro perd un peu de terrain et s'échange sous 1,0870 dollar tandis que le baril de pétrole brut léger américain reprend 0,9% à 30,8 dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant