Marché: toute petite séance sur les marchés obligataires.

le
0

(CercleFinance.com) - Toute petite séance sur les marchés obligataires qui n'ont réagi ni aux propos de Janet Yellen vendredi (en cas de récession, il faudra encore plus de détermination et de 'non conventionnel' pour rétablir la situation), ni aux chiffres US du jour.

Les opérateurs ont témoigné peu d'intérêt pour une progression de 0,1% de la production industrielle US en septembre (qui ne fera pas oublier les -0,5% du mois d'août) puis une chute inattendue de l'indice 'Empire State' (FED de New-York) de -2 vers -6,8% alors qu'un rebond à +2 était attendu.

Les T-Bonds US se détendent de 3Pts à 1,77%, ce qui réduit de 2,5Pts le 'spread' avec les Bunds, peu changés à 0,0540% (après avoir affiché jusqu'à +0,1% en début de journée.

Les opérateurs prennent peu d'initiatives à 48H de la réunion de la BCE qui devrait se solder par un statu quo sur les taux... et peut-être la confirmation que le 'QE' ne s'arrêtera pas brutalement en mars prochain.

L'inflation qui reste faible pourrait cependant se redresser un peu en fin d'année par le jeu d'un 'effet de base' positif sur le prix de l'énergie (pétrole, gaz) et des matières premières.

Nos OAT finissent stables à 0,3450%, les BTP italiens se dégradent de +2,5Pts à 1,4050% et les 'bonos' espagnols finissent quasi stables à 1,115% contre 1,15% au plus haut ce lundi.

Les 'gilts' britannique continuent de se dégrader et ajoutent 3Pts de rendement à 1,127%... leur plus mauvais score depuis le 23 juin dernier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant