Marché: toujours soutenu par des données chinoises.

le
1

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes confirment leurs gains vigoureux après l'ouverture de Wall Street, profitant toujours des données encourageantes en provenance de l'Empire du Milieu.

'La Chine a dévoilé la plus forte progression de ses exportations depuis février de l'année dernière, tirant les actions asiatiques de plus de 2%', souligne ainsi Nour Al-Hammoury, stratège de marché en chef chez ADS Securities.

Les exportations chinoises ont en effet augmenté de 11,5% sur un an en mars, battant ainsi le consensus (+10%) et permettant un excédent commercial de près de 30 milliards de dollars.

'Les acheteurs ont clairement repris le contrôle du sentiment de marché actuellement, mais le risque d'un retournement demeure entier', juge Chris Weston, stratège de marché chez IG, qui pointe ainsi l'issue incertaine de la prochaine réunion des producteurs de pétrole à Doha.

En attendant cette réunion, le pétrole recule à 41,7 dollars le baril de brut WTI, après une hausse des stocks aux Etats-Unis de 6,6 millions de barils la semaine dernière.

Toujours au chapitre des données américaines, les ventes au détail ont baissé de façon inattendue de 0,3% en mars, ce qui pourrait a priori remettre en cause le scénario d'une hausse de taux par la Fed en juin.

A Francfort où le DAX grimpe de 2,3%, Lufthansa ne gagne que 0,6% alors que la compagnie envisagerait une prise de contrôle de Brussels Airlines, selon le Süddeutsche Zeitung.

Le FTSE avance de 1,7% à Londres, malgré un décrochage de 6% de Tesco après les résultats annuels préliminaires du géant britannique de la distribution : ce dernier s'est voulu prudent quant à ses perspectives.

A Paris où le CAC40 s'adjuge 2,8%, ArcelorMittal grimpe de 9,5% et caracole ainsi en tête de l'indice, soutenu par Credit Suisse qui relève son opinion de 'neutre' à 'surperformance' et son objectif de cours de six à 7,5 dollars.

Le sidérurgiste prend aussi largement la tête de l'indice AEX (+2,3%) à Amsterdam, devant la banque ING (+4,7%) et le groupe de services parapétroliers SBM Offshore (+2,8%).

La vigueur d'ING soutient aussi le Bel20 (+1,8%), tout comme les autres valeurs financières de l'indice bruxellois que sont la banque KBC (+4%) et l'assureur Ageas (+2,4%).

Le PSI20 de Lisbonne gagne enfin 1,7%, emmené en particulier par la banque BCP (+8,8%), le groupe de construction Mota Engil (+5,3%) et le groupe papetier Altri (+4,7%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2487190 il y a 8 mois

    Tous les "pretextes" sont vendables pour les marchands de viandes !!! a titres d'expaerts !!!