Marché: taux bien orientés après réunion BCE et Beige Book.

le
0

(CercleFinance.com) - La conférence de presse de Mario Draghi en direct de Vienne a constitué ce qui s'appelle un parfait 'non-évènement': la BCE a maintenu ses taux inchangés.

Le 'refi' demeure donc à 0%, celui de la facilité de prêt marginal à 0,25% et celui le taux des prises en pension à -0,4%.

De façon plus surprenante, la BCE maintient ses prévisions d'inflation pour 2018 à +1,6% au lieu de +1,8% attendu (les marchés espéraient un impact positif sur les prix des injections massives de liquidités déjà effectuées en plus de celles qui débutent le 22 juin sous forme de TLTRO).

La BCE se dit satisfaite du niveau de croissance au 1er trimestre (+0,5%) mais elle s'attend à un petit ralentissement au second, lié à un fléchissement des exportations (l'Euro a repris pas mal de terrain face au Dollar en début d'année).

En ce qui concerne les mesures non conventionnelles de politique monétaire, la BCE a par ailleurs indiqué qu'elle entamerait le 8 juin ses achats dans le cadre du programme d'achats de titres du secteur des entreprises (obligations 'corporate', ou d'entreprises).

Les Bunds se détendent de -2Pts de base à 0,114%, les OAT, les BTP italiens et les 'bonos' suivent le mouvement avec -1Pt à respectivement 0,465%, 1,381% et 1,486%.

Pas de décision en revanche en ce qui concerne le retour de la Grèce parmi les pays éligibles aux prises en pension en échange de leur dette souveraine auprès de la BCE: le '10 ans' grec digère bien ce petit revers qui était apparemment anticipé puisque le rendement se détend de 7,35 vers 7,29%.

Le spread Bunds/T-Bonds se contracte de -1,5Pt (à 168,5Pts) alors que le '10 ans' US se détend de 3,5Pts à 1,80%. Même écart sur les 'Gilts' britanniques qui passent de 1,375 à 1,345%, malgré le risque de 'Brexit' qui ressurgit d'après les derniers sondages.

Concernant les indicateurs US du jour, l'enquête ADP sur le secteur privé américain ses solde par +173.000 emplois au titre du mois écoulé (après 156.000 en avril); les chiffres hebdomadaires du chômage affichent un repli symbolique de -1.000 à 267.000.

En ce qui concerne le 'NFP' attendu demain, le consensus tourne autour de +180.000 créations d'emplois (privé + public).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant