Marché: soutenu par des chiffres américains.

le
0

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens parviennent à se hisser en terrain positif cet après-midi, dans le sillage du S&P500 à Wall Street qui profite notamment d'une série de résultats d'entreprises plutôt de bonne facture.

Les nombreuses publications du jour aux Etats-Unis se sont dans l'ensemble révélées satisfaisantes, à l'image de Caterpillar, Dupont et United Technologies, de même que les ventes de logements neufs et l'indice de confiance du Conference Board.

Ces éléments mettent les opérateurs américains plutôt de bonne humeur à la veille de la réunion du comité de politique monétaire de la Réserve Fédérale.

'Nous tablons bien évidemment sur un statu quo mais nous souhaitons appeler à la prudence entre 19h50 et 21h00 demain soir, face à la volatilité que devraient encaisser la plupart des indices occidentaux', prévient à ce sujet XTB France.

'Au-delà de la Fed et des faibles attentes qui l'entourent, notre attention se porte surtout sur son homologue japonais', poursuit-il, soulignant que le ministre nippon des Finances (Taro Aso) 'laisse planer un certain doute quant au plan de relance national'.

Pour le moment, le DAX de Francfort prend 0,6% malgré un décrochage de 4,9% de Commerzbank, sur fond d'une contraction marquée du bénéfice net trimestriel de l'établissement financier.

Le FTSE progresse de 0,2% alors que la Banque d'Angleterre semble 'devenir de plus en plus disposée à déployer de nouvelles mesures de soutien', selon Tony Cross, analyste de marché chez Trustnet Direct.

L'indice londonien résiste ainsi à la chute de 1,9% de BP, délaissé en raison de comptes trimestriels toujours lourdement impactés par l'explosion de la plate-forme Deepwater Horizon, il y a six ans.

Le CAC40 prend 0,1%, plombé par la déception suscitée par la publication de l'opérateur télécoms Orange (-3,5%), alors que l'équipementier automobile Valeo (+3,2%) profite de celle de son pair Faurecia.

Le Bel20 de Bruxelles grignote 0,1%, avec une progression de 0,7% d'AB InBev après que le géant de la bière ait relevé légèrement le prix de son offre sur SABMiller.

L'AEX d'Amsterdam grappille 0,2%, grevé pourtant par un retrait de 3,9% de Randstad à la suite des résultats trimestriels du groupe de services de ressources humaines.

Le PSI de Lisbonne gagne 0,3% avec un gain de 1,2% d'Edp Renovaveis, après des résultats conformes aux attentes pour le groupe d'énergies renouvelables.

Le FTSE Mib de Milan avance enfin de 0,1%, malgré un plongeon de 7,4% de Mediaset après que Vivendi ait déclaré ne plus vouloir payer le prix initialement annoncé pour sa chaîne de télévision à péage Mediaset Premium.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant