Marché: s'enfonce dans le rouge cet après-midi.

le
0

(CercleFinance.com) - La reprise de la chute de Wall Street (-2% sur le Dow Jones, -2,5% sur le Nasdaq), dans le sillage de sa tendance de vendredi dernier, conforte la déprime des Bourses européennes, comme le montrent le FTSE de Londres (-2,5%) et surtout le DAX de Francfort (-4,1%).

'Les grands indices américains s'inscrivent fermement en terrain négatif en début de séance, les inquiétudes sur la croissance mondiale et la chute des cours du pétrole continuant de peser sur le sentiment des investisseurs', explique-t-on chez Wells Fargo Advisors.

L'appréhension domine avant les auditions semi-annuelles de Janet Yellen par la commission financière de la Chambre des représentants, mercredi, puis par celle du Sénat le lendemain.

'Tous les yeux seront braqués sur la vision que la présidente de la Fed donnera concernant la récente dégradation des conditions financières et son impact sur l'économie', précise Chris Weston, stratège de marchés en chef chez IG.

Si aucune donnée notable n'est prévue ce lundi, le calendrier de statistiques sera chargé en fin de semaine, avec par exemple les ventes de détail aux Etats-Unis jeudi, puis les chiffres de la croissance dans la zone euro et en Allemagne, vendredi.

Nombre de grandes entreprises vont en outre publier leurs résultats annuels dans les jours à venir, comme Coca-Cola, Disney et Cisco aux Etats-Unis, ou encore Total, Rio Tinto, Nokia et ThyssenKrupp de ce côté de l'Atlantique.

En attendant, grevé notamment par Safran (-6,5%) et Airbus (-5,9%), le CAC40 parisien dévisse de 3,1% alors que la Banque de France a indiqué prévoir une croissance de 0,4% du PIB français au premier trimestre 2016.

L'indice AEX abandonne quant à lui 3,2% à Amsterdam, avec notamment des chutes de 7,5% pour l'opérateur télécoms Altice et de 6,1% pour le sidérurgiste ArcelorMittal.

A Bruxelles, les plus forts dégagements du Bel20 (-3,2%) sont subis par l'opérateur Telenet (-4,6%), l'assureur Delta Lloyd (-4,5%) et le conglomérat Ackermans & van Haaren (-4,3%).

Enfin, le PSI20 de Lisbonne recule de 2,7%, seul le groupe de BTP Mota Engil surnageant dans le vert (+0,7%) après avoir perdu 28% de sa valeur depuis le 1er janvier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant