Marché: reste dans le vert après les chiffres américains.

le
0

(CercleFinance.com) - Si le FTSE de Londres recule de 0,8% sous le poids de certaines valeurs minières, la plupart des indices actions européens restent en hausse, comme le DAX de Francfort qui prend 1,3%, bien que Wall Street se montre plus hésitante.

Le Dow Jones grappille 0,1% mais le Nasdaq cède 0,3%, après avoir gagné respectivement 1,6% et 2,2% mercredi sur fond d'un compte rendu du dernier FOMC sans grandes surprises.

'Il y a presque l'impression qu'on pourrait assister à une peur de manquer quelque chose chez les investisseurs', estimait ce matin Chris Weston, le stratège d'IG. 'Pour beaucoup, perdre de l'argent est un moindre mal comparé à la possibilité de rater une opportunité'.

'Globalement, le moral demeure plutôt positif sur les marchés actions et, de façon peut-être critique, le fait que les prix du pétrole continuent de se redresser ne devrait être ignoré', jugeait de son côté Tony Cross, analyste de marché chez Trustnet Direct.

Le baril de brut léger américain dépasse d'ailleurs toujours les 31 dollars avant la parution, dans un peu plus d'une demi-heure, des stocks hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis.

Au chapitre des données américaines, les inscriptions aux allocations chômage ont baissé de 7.000 à 262.000 la semaine dernière, l'indice de la Fed de Philadelphie est passé de -3,5 en janvier à -2,8 en février et l'indice des indicateurs avancés s'est tassé de 0,2% en janvier.

Le CAC40 parisien gagne 0,5%, emmené par le groupe informatique Capgemini (+5,2%) et la chaine hôtelière Accor (+3,2%) qui voient leurs résultats annuels salués. Sur le SBF120, la palme de la plus forte hausse revient toutefois à Air France-KLM (+11,6%).

L'AEX d'Amsterdam grappille 0,1% tiré notamment par le groupe de travail temporaire Randstad (+5%) et le spécialiste de la sécurité numérique Gemalto (+2,2%) à l'occasion du Mobile World Congress.

Le Bel20 dévisse de 1% à Bruxelles plombé en particulier par une chute de 7,8% de la banque KBC dans le sillage d'un résultat net courant ressorti légèrement en deçà des attentes.

Le PSI de Lisbonne monte de 0,7%, avec en particulier un gain de 4,9% pour l'opérateur télécoms Pharol, ainsi qu'une hausse de 2% pour le distributeur Jeronimo Martins.

A Zurich enfin, où le SMI cède 0,2%, Nestlé dévisse de 4,2% après que le géant agroalimentaire ait fait part de bénéfices annuels en forte baisse, avec une croissance organique toujours inférieure à 5%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant