Marché: résiste aux inquiétudes sur le pétrole.

le
0

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens évoluent majoritairement dans le vert en fin de matinée, résistant ainsi aux inquiétudes à propos du repli récent des cours du pétrole.

'La grande nouvelle de la nuit a été le décrochage brutal de 3% du baril WTI', note Angus Nicholson, analyste marché chez IG, ajoutant que 'beaucoup s'inquiètent de la volonté manifeste des vendeurs de ramener le baril autour du seuil des 35 dollars'.

Si les cours du pétrole vont certainement rester au centre de l'attention cet après-midi, les investisseurs vont aussi prendre connaissance, aux Etats-Unis des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage et des prix à l'importation pour juillet.

En attendant, la faiblesse des cours du pétrole (à moins de 42 dollars le baril WTI) pénalise des valeurs du secteur, comme Shell qui dévisse de 3,2% et contribue ainsi à faire plier de 0,4% le FTSE de Londres.

Le DAX de Francfort avance de 0,3%, partagé entre un accueil favorable aux résultats du groupe énergétique RWE (+1,2%) et une sanction de ceux du conglomérat ThyssenKrupp (-1,7%), alors que ceux de Deutsche Telekom (+0,2%) laissent les investisseurs de marbre.

A Paris où le CAC40 grimpe de 0,6%, le fabricant de tubes sans soudures Vallourec repart à la baisse de 2,5%, suite à des commentaires prudents émanant de Credit Suisse.

L'AEX d'Amsterdam cède 0,1%, grevé entre autres par un assureur Ageon (-2,2%) sanctionné pour des trimestriels décevants, alors que le géant des biens de consommation Unilever s'adjuge 1,2% sur fond d'acquisition finalisée de Dollar Shave Club.

Le Bel20 de Bruxelles prend 1%, emmené par un bond de 4,8% de la banque KBC qui a dévoilé un bénéfice de deuxième trimestre meilleur que prévu et annoncé l'introduction d'un dividende intérimaire.

L'indice PSI de Lisbonne grappille enfin 0,3%, malgré un tassement de 0,3% de Galp Energia, à l'image des autres acteurs européens du secteur pétrolier et gazier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant