Marché: repli confirmé malgré de bons indicateurs US.

le
0

(CercleFinance.com) - Les places européennes s'apprêtent à clôturer en repli, à la veille de la réunion de la Fed.

A une dizaine de minutes de la clôture, le Dax lâche toujours 0,5%, tout comme le Footsie MIB (Milan), tandis que le SMI (Zürich) et le CAC 40 reculent de 0,8% environ. L'Ibex 35 (Madrid) abandonne pour sa part pratiquement 1,6%.

A Amsterdam, l'AEX cède de son côté 0,4%. Deuxième plus forte baisse de l'indice, Altice se replie de 2%. Si le holding néerlandais de Patrick Drahi se félicite de ses indicateurs de performances du quatrième trimestre 2015, les meilleurs depuis son introduction en Bourse selon lui, la génération de trésorerie de ce groupe endetté devrait cependant peu progresser cette année en raison des investissements.

Le BEL 20 recule, lui, de 0,8% malgré la bonne tenue d'Ackermans (+2%). KBC (-1,2%) et Beckaert (-1,2%) accusent les 2 plus fortes baisses de l'indice phare à Bruxelles.

Enfin, à Lisbonne, le PSI 20 décroche de 1,5%.

Alors que la réunion de la Fed se tiendra demain, 'les mots de Janet Yellen et les termes employés dans le communiqué auront leur importance', analysait Nicolas Chéron ce matin. Et le stratégiste chez CMC Markets France de poursuivre: 'il y a très peu de chances que la Réserve fédérale annonce un mouvement des taux directeurs en mars. Toutefois, les observateurs analyseront le choix des mots utilisés et, surtout, ce qu'ils traduisent en termes de probabilité d'une hausse des taux lors de la réunion monétaire du mois de juin.'

Du côté des indicateurs, le marché a pris connaissance tout à l'heure d'un effritement de 0,1% des ventes au détail aux Etats-Unis en février, conformément aux attentes des économistes. Les chiffres de janvier ont par ailleurs été revus à la baisse : sur ce mois, les ventes au détail ressortent désormais en repli de 0,4%, contre une première estimation donnant une hausse de 0,2%.

Les prix à la production ont également accusé en février un repli en ligne avec la prévision moyenne du marché, essentiellement sous la pression des prix de l'énergie, annonce mardi le Département du Travail. Ils ont baissé de 0,2% après une hausse de 0,1% le mois précédent.

L'indice Empire State est quant à lui revenu en territoire positif ce mois-ci. Il a en effet été mesuré +0,6 point, après être ressorti à -16,6 points en février et à -19,4 points le mois précédent. Il s'agit d'une bonne surprise pour le consensus des économistes, lequel tablait sur une amélioration modeste autour de -9,5 points.

Enfin, les stocks des entreprises américaines ont augmenté de 0,1% en janvier dernier après être restés stables le mois précédent (chiffre révisé de +0,1%), a fait savoir le Département du Commerce ce mardi en milieu d'après-midi.

Signalons enfin, sur le front des valeurs, le bond de 5,8% de Sopra Steria à Paris. Le groupe domine assez nettement le SBF 120 après un relèvement de recommandation de Berenberg.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant