Marché: rechute des prix du pétrole et nouvelle déprime.

le
0

(CercleFinance.com) - Encore et toujours le même mal, grande affaire de ce début d'année très compliqué pour les marchés actions avec les inquiétudes concernant l'économie chinoise : la baisse des prix du pétrole pèse de tout son poids pour cette dernière séance de la semaine.

Vers 13h30, le CAC40 lâche près de 1,6% à 4.244 points, soit un bilan hebdomadaire de -2%. Le recul est beaucoup moins prononcé que celui de la semaine dernière, essentiellement à la faveur du rebond technique enregistré mardi, mais l'indice phare a perdu 8,5% depuis le 1er janvier.

'En attendant de savoir si la zone touchée hier peut correspondre à un point bas à court terme et valider un rebond plus convaincant, nous jouons la prudence pour le moment', indique le gestionnaire parisien.

Les prix du baril rechutent fortement ce vendredi, le Brent et le WTI se repliant de respectivement 4,1 et 5% à l'heure où nous écrivons ces lignes. L'un et l'autre sont repassés sous les 30 dollars et les valeurs liées au secteur paient un très lourd tribut à leur dégringolade.

CGG, Maurel & Prom et Vallourec accusent ainsi les 3 plus fortes baisses du SBF 120, décrochant de respectivement 7,5, 7,8 et 10,5%.

L'action Renault, qui avait dévissé de quelque 10% hier, perd de son côté 3%. Les équipes d'Oddo évoquent une réaction boursière 'excessive' hier, sachant que le groupe n'a in fine pas équipé ses véhicules de logiciels de trucage des émissions.

Du côté des hausses, Casino, qui avait perdu 6,2% hier après son chiffre d'affaires annuel, reprend en revanche 4,8% après avoir déclaré hier avoir reçu des expressions d'intérêt pour sa filiale Big C cotée en Thaïlande.

Les intervenants prendront connaissance tout à l'heure d'une batterie d'indicateurs américains. Parmi eux, l'indice Empire State de la Fed de New York et celui de la confiance des consommateurs du Michigan au titre du mois en cours, ainsi que les prix à la production, les ventes de détail et la production industrielle en décembre.

Gageons néanmoins que même une série encourageante ne suffira pas à inverser la tendance...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant