Marché: rebond soutenu par les banques allemandes.

le
0

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes confirment leur redressement cet après-midi avec l'ouverture de New York dans le vert, des annonces de Commerzbank et de Deutsche Bank apaisant les inquiétudes des opérateurs à propos du secteur bancaire.

'Une remontée tardive à Wall Street la veille et une séance relativement mesurée dans la plus grande partie de l'Asie -à part au Japon- aident à ramener la confiance à l'approche du week-end', expliquait-on ce matin chez Trustnet Direct.

La dynamique se trouve confortée cet après-midi par l'orientation favorable à New York (+1,1% sur le Dow Jones), sur fond de ventes de détail américaines plutôt rassurantes puisqu'elles ont augmenté comme prévu de 0,2% le mois dernier.

'Le principal élément qui ressort de ce rapport réside dans la surprise positive que constitue la poussée de 0,6% des ventes de détail hors automobile et essence', souligne Natixis.

'En bref, ceci montre que la consommation privée -principal moteur de la croissance- a accéléré au début du premier trimestre après un ralentissement temporaire en fin d'année dernière', commente la banque française.

De ce côté de l'Atlantique, on notera que le PIB a augmenté de 0,3% au quatrième trimestre 2015, à la fois en Allemagne, dans la zone euro et dans l'ensemble de l'Union Européenne, selon des estimations préliminaires.

Le DAX de Francfort progresse de 1,8%, tiré par l'envolée de Commerzbank (+14,4%) avec la parution de résultats largement supérieurs aux attentes, tandis que le conglomérat industriel ThyssenKrupp grimpe de 5,6% après ses comptes de premier trimestre comptable.

Deutsche Bank s'adjuge quant à lui plus de 8%, après l'annonce d'une offre de rachat sur des titres de dettes, rassurant ainsi sur la position de liquidité de la banque.

Le FTSE de Londres s'adjuge 2,4%, emmené par un bond de 14% de Rolls-Royce : le motoriste a cette fois-ci maintenu ses objectifs, malgré des comptes annuels en berne et un dividende sabré.

A contre-courant de cette tendance, BT Group cède 0,8% sous le poids d'une dégradation chez UBS de 'neutre' à 'vente' sur l'opérateur télécoms historique du Royaume Uni.

A Paris où le CAC40 prend 1,7%, Renault dévisse de 1,1% après la publication par le constructeur automobile d'un bénéfice net pourtant presque augmenté de moitié en 2015.

L'indice AEX d'Amsterdam avance de 1,6%, le contexte plus favorable pour les produits de base et l'énergie profitant pleinement au sidérurgiste ArcelorMittal (+5,3%) et à la compagnie pétrolière Shell (+4,2%).

Le Bel20 de Bruxelles progresse de 1,8%, avec notamment des rebonds de l'ordre de 3,2% pour l'assureur Delta Lloyd et pour le distributeur automobile D'Ieteren.

Enfin l'indice PSI de Lisbonne regagne 1,3%, avec en particulier des redressements de 2,7% pour la banque BPI et de 4,3% pour le groupe de construction Mota Engil.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant