Marché: prudence face aux incertitudes sur la Fed.

le
0

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens reculent ce vendredi, les opérateurs privilégiant la prudence dans un contexte d'incertitudes à propos de la politique monétaire américaine.

'La Fed continue de souffler le chaud et le froid', note un gérant de Barclays Bourse considérant que 'cette situation de statu quo n'incite pas les intervenants de marchés à poursuivre leurs investissements'.

'Eux-aussi ont besoin d'une dynamique économique mondiale un peu plus stable et encore plus solide pour croire en leurs investissements de moyen terme' poursuit-il.

'Sauf surprise, le discours de Janet Yellen à Jackson Hole risque de prolonger la paralysie monétaire de la Fed en écartant une hausse de taux en septembre', prévient d'ailleurs Bruno Cavalier, chef économiste d'Oddo Securities.

A Francfort où le DAX recule de 0,9%, Metro dévisse de 2,9% sous le poids d'une dégradation de recommandation chez Bernstein à 'sous-performance' sur le groupe de distribution, contre 'performance en ligne' jusqu'à présent.

A Londres où le FTSE ne cède que 0,2%, le bookmaker William Hill s'adjuge près de 3% au lendemain de la confirmation par ses concurrents 888 et Rank Group qu'ils ne déposeront pas de nouvelle offre de rachat.

Le CAC40 parisien lâche 1%, plombé avant tout par ses valeurs financières comme Société Générale (-2,6%) alors que seul le groupe parapétrolier Technip (+2%) tire son épingle du jeu.

'Les cours pétroliers sont entrés dans une phase technique haussière en reprenant plus de 20% par rapport à leurs récents plus bas', indique Angus Nicholson, analyste chez IG.

L'AEX d'Amsterdam recule de 0,7% avec en particulier une chute de 6,5% de Vopak, à la suite des résultats semestriels dévoilés par ce groupe de stockage de produits pétroliers.

Le Bel20 de Bruxelles perd aussi 0,7% avec notamment un repli de 1,1% d'Engie qui figurerait parmi les prétendants au rachat du bloc de contrôle de 66% du capital du fournisseur pakistanais d'électricité K-Electric, d'après des sources de presse.

Le PSI de Lisbonne cède enfin 0,5% malgré un gain de 3,6% pour Sonae après la publication des comptes de ce groupe de distribution au titre des six premiers mois de l'année.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant