Marché: prudence dans l'attente de Mario Draghi.

le
0

(CercleFinance.com) - La prudence domine au sein des Bourses européennes, alors que les regards se braquent vers Francfort où le conseil des gouverneurs de la BCE tient sa première réunion de politique monétaire depuis le vote du Brexit.

'Lors de sa conférence de presse cet après-midi, Mario Draghi devrait entretenir cette conviction en laissant la porte ouverte à de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire d'ici la fin de l'année', prévient-on chez Barclays Bourse.

'Mario Draghi va devoir encore rassurer les investisseurs quant à la capacité de la BCE à faire plus si des événements futurs l'exigent', ajoute Franck Dixmier, directeur des gestions obligataires d'AllianzGI.

S'il n'attend pas d'annonce ce jour, le gérant table ultérieurement sur une extension de la maturité du programme d'assouplissement quantitatif (QE), voire quelques changements dans les règles internes appliquées pour la mise en oeuvre des rachats d'actifs.

Suivront cet après-midi aux Etats-Unis les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage et l'indice de la Fed de Philadelphie, puis les indicateurs avancés du Conference Board ainsi que les ventes de logements anciens.

Pour l'heure, le FTSE de Londres perd 0,3%, alourdi notamment par easyJet (-6,2%) après que la compagnie aérienne à bas coûts ait indiqué ne pas être en mesure de fournir des prévisions sur la fin de l'année, à l'occasion de son point du troisième trimestre comptable.

De même, Lufthansa chute de 8,2% après un avertissement sur résultats, le transporteur aérien faisant ainsi clairement figure de lanterne rouge sur le DAX de Francfort (-0,2%).

A Paris où le CAC40 cède 0,4%, les investisseurs saluent les publications du groupe de communication Publicis (+3,9%), de la maison de luxe Hermès (+3%), et surtout du groupe de prise en charge de la dépendance Korian (+5,8%).

Le Bel20 de Bruxelles perd 0,6% avec toutefois un gain de 0,3% de Delhaize à la suite de son point d'activité semestriel. Le distributeur alimentaire belge a en outre annoncé pour le 23 juillet sa fusion effective avec son pair néerlandais Ahold.

A Amsterdam où l'AEX recule de 0,2%, la foncière Unibail-Rodamco cède 0,4% au lendemain de ses comptes, alors que le géant des biens de consommation courante Unilever prend 0,6% sur fond de résultats en ligne avec les attentes.

Le PSI de Lisbonne progresse quant à lui de 0,2%, avec les soutiens de la banque BCP (+2,1%), ainsi que des groupes de télécommunications PHarol et NOS (+2,8% chacun).

Roche reste à peu près stable à Zurich, après que le groupe de santé ait dévoilé un BPA ajusté en hausse de 5,2% à taux de change constants au titre des six premiers mois de l'année.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant