Marché: pétrole et PMI toujours en soutien.

le
0

(CercleFinance.com) - A l'instar du DAX de Francfort (+2%), l'ensemble des indices actions européens préservent des gains solides cet après-midi, toujours aidés par la fermeté des cours du pétrole et par un indice PMI qui laisse espérer une action prochaine de la BCE.

Le cours du pétrole se redresse en effet avec un baril de brut léger américain à plus de 31 dollars. 'Le 'trading range' allant de 28,76 à 36,28 dollars devrait rester en place cette semaine', pronostiquait ce matin Chris Weston.

'Bon nombres d'investisseurs évoquent l'apparition d'articles optimistes concernant la croissance américaine, laissant penser que le scénario d'une récession est exagéré', notait en outre le stratège de marché en chef d'IG.

Ce regain d'optimisme ne semble pas remis en cause par un indice PMI Markit pour le secteur manufacturier américain qui recule à 51 en estimation 'flash' pour le mois en cours, traduisant l'expansion du secteur la plus faible depuis octobre 2012.

Les investisseurs ne s'inquiètent guère non plus de l'indice PMI flash Markit pour la zone euro qui se replie de 53,6 en janvier à 52,7 en février, et traduit ainsi la faible croissance de l'activité globale de la région depuis janvier 2015.

La France enregistre un retour à la contraction, alors que l'activité en Allemagne continue de progresser, quoiqu'à son plus bas rythme depuis sept mois. Dans le reste de la zone euro, elle enregistre sa plus faible expansion depuis février 2015.

'La faiblesse des indices PMI européens publiés aujourd'hui augmente la pression pesant sur la BCE afin qu'elle muscle ses mesures de soutien en mars', estime Natixis, soulignant que l'enquête ne laisse entrevoir qu'une croissance de 0,3% du PIB au premier trimestre.

Le FTSE de Londres avance de 1,5%, bien que le géant bancaire HSBC (-0,4%) ait présenté des résultats annuels inférieurs aux attentes, sous le poids de charges de crédits et de coûts plus élevés qu'en 2014.

Le CAC40 parisien bondit de 1,8%, emmené notamment par Nokia (+3,4%) en ce début de 'Mobile World Congress' 2016 de Barcelone, que l'équipementier télécoms aborde avec une attention particulière pour la 5G et l'Internet des objets.

L'AEX d'Amsterdam prend quant à lui 2,3%, tiré avant tout par le sidérurgiste ArcelorMittal (+6,8%), ainsi que par l'opérateur télécoms Altice (+5,4%) et par les assureurs Aegon (+4%) et Delta Lloyd (+3%).

Delta Lloyd contribue aussi à la vigueur du Bel20 (+1,3%), même si c'est clairement le groupe de technologies de matériaux Umicore (+7,2%) qui tient le haut du pavé à Bruxelles grâce à un relèvement de recommandation chez UBS de 'neutre' à 'achat'.

Enfin, le PSI de Lisbonne gagne 1,6%, et Galp Energia revient dans la tendance (+1,3%), après avoir été freiné ce matin par une dégradation de recommandation chez Morgan Stanley de 'pondérer en ligne' à 'sous-pondérer'.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant