Marché: pénalisé par des rumeurs sur la BCE.

le
0

(CercleFinance.com) - La prudence prévaut au sein des Bourses européennes, les opérateurs s'inquiétant de rumeurs évoquant la volonté de la Banque Centrale Européenne de réduire son programme de rachat d'actifs mensuels.

'Une réduction viendrait sans aucun doute choquer la communauté financière, même si l'on sait très bien qu'il n'était pas question que l'institution prolonge son programme d'assouplissement quantitatif au-delà de mars 2017', rappelle Chris Weston, chez IG.

En fin de matinée, Milan avance de 0,5% mais Londres et Madrid perdent 0,3%, Zurich et Bruxelles 0,5%, Francfort 0,6%, Paris et Amsterdam 0,7%, Lisbonne 1%. A New York la veille, le Dow Jones a perdu près de 0,5%.

Autre facteur d'inquiétude, l'indice PMI composite de la zone euro se replie de 52,9 en août à 52,6 en septembre, au plus bas depuis 20 mois. Si la croissance s'accélère légèrement en France, elle marque le pas en Allemagne, en Italie, en Espagne et en Irlande.

'Bien que les dernières données PMI restent conformes à une hausse du PIB de 0,3% dans la zone de la monnaie unique au troisième trimestre, la croissance semble s'essouffler', estime Chris Williamson, chief business economist à IHS Markit.

Côté valeurs, Tesco bondit de 10,6% à Londres et surperforme ainsi largement le FTSE, entouré pour des résultats du géant britannique de la distribution en amélioration bien plus forte que prévu sur son premier semestre 2016-17.

A Amsterdam, l'assureur NN Group (-2,8%) fait figure de lanterne rouge de l'AEX quand Delta Lloyd bondit de plus de 28%, après que le premier ait indiqué vouloir lancer une offre publique d'achat sur le second.

A Bruxelles, c'est Proximus (-4,5%) qui essuie le plus lourd repli du Bel20, miné par une dégradation d'opinion de Credit Suisse de 'neutre' à 'sous-performance', dans une note consacrée à l'ex-Belgacom et à ses pairs Orange Belgium et Telenet.

Accor recule de 2,4% et figure ainsi parmi les plus fortes baisses du CAC40 à Paris, alors que la chaine hôtelière fait notamment le point sur son projet de filialisation de la division HotelInvest, à l'occasion d'une journée investisseurs.

Aux Etats-Unis cet après-midi, sont attendus les chiffres de l'enquête ADP sur l'emploi privé (à deux jours du rapport du Département du Travail), de la balance commerciale, des commandes à l'industrie, de l'ISM des services et des stocks de pétrole.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant