Marché: pas de direction claire avant la réouverture de WS.

le
0

(CercleFinance.com) - Petites variations sur les places européennes ce mardi. Fermé hier, Wall Street rouvrira ses portes tout à l'heure.

'Le retour de Wall Street après un week-end prolongé pourrait bien dynamiser la séance, mais les investisseurs semblent se demander s'il existe encore beaucoup de potentiel de progression', juge-t-on chez Trustnet Direct.

De fait, le CAC 40, le Footsie MIB (Milan), le SMI (Zürich) et le BEL 20 (Bruxelles) n'avancent que de 0,2%. L'Ibex 35 (Madrid) et le Dax gagnent pour leur part respectivement 0,3 et 0,4%. Le Footsie 100 recule, lui, d'un peu moins de 0,2% alors que l'AEX s'effrite de 0,1% à Amsterdam.

Concernant les indicateurs, avant la publication tout à l'heure de l'ISM des services aux Etats-Unis au titre du mois écoulé, les commandes au secteur industriel allemand n'ont rebondi que de 0,2% en juillet, contre +0,5% attendu par les économistes, après -0,3% le mois précédent (chiffré révisé de -0,4%).

Eurostat a de son côté confirmé son estimation d'un PIB corrigé des variations saisonnières en croissance de 0,3% dans la zone euro au deuxième trimestre et de 0,4% dans l'UE.

Sur le marché des changes, l'euro avance d'un peu moins de 0,2% face au billet vert à 1,1164, tandis que le baril de Brent cède 0,9% à 47,2 dollars.

Enfin, à propos des valeurs, Ingenico dévisse de près de 13% à Paris après un profit warning sur les comptes annuels. Le spécialiste des transactions sécurisées table à présent sur une marge d'Ebitda d'au moins 20%, contre 21% auparavant. La croissance organique des ventes est quant à elle anticipée à au moins 7%, à comparer à au moins 10% auparavant.

A Francfort, Bayer (-0,2%) a de son côté annoncé ce matin le relèvement de son projet d'OPA sur le groupe agrochimique américain Monsanto (avec qui il est en 'négociations avancées') à 127,5 dollars par action, soit 2,5 dollars de plus que l'offre déjà rehaussée en juillet à 125 dollars.

Toujours outre-Rhin, Fresenius (+3,7%) domine le Dax. Le groupe médical allemand a officialisé sa plus importante acquisition, celle d'IDC Salud Holding, le premier opérateur hospitalier privé d'Espagne avec 43 cliniques, pour 5,8 milliards d'euros, soit 10,8 fois l'Ebitda attendu pour 2017.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant