Marché: partagé entre les indices PMI et HSBC.

le
0

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes évoluent de manière contrastée ce mardi, partagées entre des données PMI encourageantes publiées dans la zone euro et la déception suscitée par les résultats du géant bancaire HSBC.

Francfort prend 0,5%, Milan et Zurich 0,4%, Amsterdam 0,3%, Paris 0,1%, Lisbonne reste atone, Madrid et Bruxelles cèdent 0,1%, et Londres 0,2%. Pour rappel, Wall Street est restée portes closes lundi pour cause de President's Day.

'Cette nuit, le président de la Fed de Philadelphie a indiqué qu'il 'ne retirerait pas de la table une hausse de taux en mars', ajoutant ainsi à la spéculation autour de la prochaine décision de la Réserve Fédérale', souligne ADS Securities.

Ce dernier pointe aussi la publication des résultats de Walmart et Home Depot prévue ce mardi, qui devrait selon lui 'éclairer davantage sur la progression de la demande des ménages américains qui s'est redressée ces dernières semaines'.

En attendant, l'estimation flash de l'indice PMI Markit sur l'Eurozone, basé sur environ 85% du nombre habituel de réponses à l'enquête, se redresse de 54,4 en janvier à 56,0 en février, son plus haut niveau depuis avril 2011.

'Si ce fort rythme de croissance de l'activité venait à se maintenir en mars, la zone euro pourrait afficher une hausse de son PIB de 0,6% au premier trimestre 2017', souligne Chris Williamson, chief business economist à IHS Markit.

'Si la BCE se félicitera du renforcement de la croissance et des tensions inflationnistes, elle devrait toutefois rester préoccupée par l'impact des élections à venir et du Brexit sur l'environnement économique', juge-t-il néanmoins.

Sur le front des valeurs, HSBC s'affaisse de 6,1% à Londres, à la suite de la publication par le géant bancaire d'une chute de 62% de son profit imposable pour 2016, sous le poids de nombreux éléments exceptionnels.

BHP Billiton gagne par contre 0,4%, après un retour aux bénéfices de la compagnie minière australo-britannique sur son premier semestre 2016-17, ainsi qu'un acompte sur dividende correspondant multiplié par 2,5.

Telefonica cède 0,1% à Madrid alors que l'opérateur télécoms historique d'Espagne a annoncé qu'il va vendre jusqu'à 40% du capital de sa filiale d'infrastructures télécoms Telxius au fonds américain KKR, moyennant 1,3 milliard d'euros.

A la Bourse de Paris, Seb signe l'une des plus fortes progressions du SBF120 (+4,8%), dans le sillage de la publication des comptes annuels du fabricant de petit électroménager, marqués par un résultat opérationnel d'activité record.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant