Marché: partagé entre des publications de résultats.

le
0

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes n'évoluent guère au lendemain d'une réunion de la BCE sans surprise et alors que les investisseurs arbitrent entre des publications de résultats d'entreprise diversement appréciées.

Amsterdam gagne 0,3%, mais Londres, Francfort et Paris marquent le pas, Milan et Madrid cèdent 0,1%, Bruxelles et Lisbonne 0,3% et Zurich, 0,4%. A New York, le Dow Jones a perdu 0,2% et le Nasdaq 0,1% la veille.

'Le président Draghi n'a pas promis explicitement une action jeudi, mais a signalé que les rachats d'actifs ne s'arrêteront pas de façon abrupte', souligne Capital Economics après la conférence du président de la BCE.

'Comme le tapering (ralentissement de ces rachats) n'a encore apparemment pas été discuté, nous nous attendons à ce que la BCE annonce une extension de six mois de ses rachats d'actifs au rythme actuel en décembre', poursuit-il.

Du côté des valeurs, SAP grimpe de 3% et prend ainsi la tête du DAX de Francfort, entouré pour un relèvement d'objectifs annuels de l'éditeur de progiciels à l'occasion de son point d'activité au 30 septembre.

A l'opposé, Daimler recule de 2,6% et figure ainsi en queue de l'indice allemand, malgré la présentation par le constructeur automobile de bénéfices et de ventes de véhicules record au titre du troisième trimestre.

A Paris, l'équipementier automobile Valeo (+4%) caracole en tête du CAC40 après son point d'activité, alors que le géant du verre ophtalmique Essilor fait au contraire figure de lanterne rouge (-5,5%) après le sien.

British American Tobacco avance de 2,6%, après que le groupe de tabac ait annoncé son intention de racheter les 57,8% qu'il ne détient pas déjà dans l'Américain Reynolds, moyennant environ 47 milliards de dollars.

Ericsson recule de 4% sur l'OMX, à la suite des trimestriels de l'équipementier télécoms suédois qui confirment les tendances négatives indiquées lors de l'avertissement lancé la semaine dernière.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant