Marché: partagé avant des chiffres américains.

le
0

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens évoluent en ordre dispersé, avec notamment des retraits de 0,2% pour le DAX de Francfort et de 0,1% pour le FTSE de Londres, dans l'attente de premières indications sur l'emploi américain cet après-midi.

'Les fondamentaux sont relativement maigres, mais le gouvernement de Londres doit se réunir ce jour pour discuter de la stratégie à adopter pour la mise en oeuvre du Brexit', pointe en outre Tony Cross, analyste de marché chez Trustnet Direct.

Selon lui, 'tout élément sur le calendrier de déclanchement de l'article 50 (qui traite de la sortie d'un Etat membre de l'UE) pourrait bien donner du grain à moudre aux marchés'.

Aux Etats-Unis doivent être publiés cette après-midi l'enquête ADP sur l'emploi privé, l'indice PMI de Chicago, les promesses de ventes de logements ainsi que les stocks de pétrole.

L'enquête ADP devrait plus particulièrement retenir l'attention, à deux jours d'un rapport sur l'emploi du Département du Travail particulièrement attendu pour évaluer les chances d'une hausse de taux par la Fed dès septembre.

'Le rendez-vous de vendredi est dans toutes les têtes', souligne en effet un gérant de Barclays Bourse, précisant que le consensus table sur la création de 180.000 postes non agricoles.

Dans la zone euro, le taux d'inflation annuel est estimé à 0,2% en août, stable par rapport au mois précédent, et le taux de chômage s'y est maintenu à 10,1% en juillet.

Le CAC40 parisien avance de 0,6%, emmené par Bouygues qui gagne 4% après la publication d'un résultat net en progression de 32% au deuxième trimestre, grâce notamment aux performances de la division télécoms.

L'AEX d'Amsterdam prend 0,3% tiré en particulier par le groupe télécoms Altice (+4,9%) et l'assureur Aegon (+4,5%), alors qu'ArcelorMittal pèse en sens inverse (-2,6%).

Le Bel20 de Bruxelles gagne 0,5% avec le soutien notamment de la banque ING (+2,1%), ainsi que du groupe diversifié Ackermans (+1,8%) et de la société à portefeuille GBL (+1%).

Le PSI de Lisbonne cède par contre 0,1%, plombé entres autres par le distributeur alimentaire Jeronimo Martins (-2,3%) et par le groupe de construction Mota Engil (-2%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant