Marché: partagé après les indices PMI.

le
0

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens ne s'éloignent guère de leurs équilibres, à l'instar du DAX de Francfort (stable) et du FTSE de Londres (+0,2%), les opérateurs se montrant partagés sur l'interprétation à donner des derniers chiffres PMI de Markit.

A 53,0 en février, l'indice PMI final Markit composite de l'activité globale dans l'Eurozone se replie à son plus bas niveau depuis janvier 2015, mais il s'inscrit au-dessus de son estimation flash (52,7).

'Les données de l'enquête suggèrent un nouvel affaiblissement de la croissance au premier trimestre 2016, après une hausse du PIB de la zone euro déjà très faible (+0,3% seulement) au dernier trimestre 2015', prévient Chris Williamson, chief economist à Markit.

'Le caractère général de cette détérioration de la conjoncture renforce l'éventualité de mesures drastiques de la BCE, qui cherchera à éviter une nouvelle récession', ajoute-t-il néanmoins.

Le CAC40 parisien s'inscrit en recul de 0,3%, sur fond d'un indice final Markit composite en France en repli à 49,3, son plus bas niveau depuis un peu plus d'un an.

A Bruxelles où le BEL20 reste stable, Delhaize figure parmi les valeurs en tête (+0,7%) après un quadruplement du bénéfice net du distributeur alimentaire belge.

Ahold - qui doit fusionner dans le courant de l'année avec Delhaize - grappille aussi un peu de terrain (+0,7%) après des résultats annuels meilleurs que prévu, ce qui n'empêche pas l'AEX d'Amsterdam de perdre 0,3% au global.

Le PSI gagne par contre 0,5% à Lisbonne avec un bond de 2,5% de Jeronimo Martins, dans le sillage d'une hausse de plus de 10% du bénéfice net annuel du distributeur portugais.

Sont attendus dans l'après-midi, aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, les chiffres de la productivité au dernier trimestre 2015, puis les commandes à l'industrie de janvier et les indices PMI et ISM des services pour février.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant