Marché: nouvelle progression du CAC, faiblesse de l'euro.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris poursuit sur sa lancée mardi et signe une nouvelle séance de hausse, aidée par la bonne tenue des valeurs exportatrices sur fond de faiblesse de l'euro. Le CAC40 gagne 0,2% à 5360Pts.

Les analystes techniques de Kiplink Finance estiment que la phase haussière dont bénéficie le marché parisien apparaît 'solide', mais mettent en garde contre le rythme 'excessif' du mouvement ascendant.

Reste que les volumes d'échanges demeurent affligeants avec seulement 2,5 milliards d'euros traités hier, ce qui fait dire à certains observateurs que le CAC continue de 'grimper sans acheteurs'.

Face à un dollar requinqué par le recul des cours du pétrole, l'euro parvient à se maintenir autour de la barre de 1,17 dollar, son plus bas niveau depuis le mois d'août.

L'accès de faiblesse de la devise européenne est peut-être également lié un regain spéculatif et à la fermeture de positions acheteuses.

En termes d'indicateurs économiques, la journée s'annonce peu active. La seule statistique digne d'intérêt de la journée est l'indice des prix à la production industrielle pour la zone euro. Ils ont crû de 0,3% dans la zone euro et de 0,4% dans l'ensemble de l'Union Européenne (UE) en rythme séquentiel en août.

Du coté des valeurs, l'action Europcar perd près de 3% de sa valeur ce matin à la Bourse de Paris après qu'Eurazeo, la société de portefeuille, et son allié ECIP Europcar ont cédé par placement au total 10% du capital d'Europcar moyennant une légère décote. Notons que l'action Europcar gagne toujours près de 60% sur un an.

Airbus Group a rapporté avoir notifié à Thales, un partenaire de longue date de l'avionneur européen, un contrat pour la fourniture de 2 nouveaux simulateurs de vol d'entrainement militaire A400M (numéros 7 et 8).

Natixis annonce la signature d'accords pour une prise de participation majoritaire (51,9%) dans Investors Mutual Limited (IML). Le montant total de la prise de participation s'élèvera au maximum à 155 millions de dollars australiens (103 millions d'euros).

Thales a signé un contrat de deux ans avec la Saudi Railway Company (SAR). Ce contrat permettra d'assurer la maintenance des systèmes de signalisation, de télécommunication et électromécaniques de la ligne North-South Railway (NSR).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant