Marché: nouveaux zéniths absolus outre-Atlantique.

le
0

(CercleFinance.com) - C'est un 4ème 'carton plein' et un 4/4 à la hausse pour Wall Street.

Les indices US pulvérisent tous les 4 de nouveaux zéniths absolus (4 indices, 4 records): le Dow Jones gagne +0,35% à 19.150Pts, le 'S&P' +0,4% à 2.213, le Nasdaq +0,35% à 5.399... et le Russel-2000 inscrit une 15ème séance de hausse consécutive et un 9ème record d'affilé à 1.345,5.

Une spirale haussière s'est enclenché depuis le 7 novembre, aucun retour en arrière, du jamais vu depuis fin 1999 (en terme de scénario graphique).

La différence, c'est que ce ne sont pas des millions d'épargnants saisis d'une frénésie d'achats qui se ruent en bourse: ce sont des 'algos' qui reproduisent des séquences de comportement humains caractéristiques de bulles boursières du passé.

On assiste bien à une 'éruption' mais ce n'est pas de la lav incandescente, c'est du méthane congelé : aucune 'passion', aucune 'surchauffe des esprits' il n'y a plus que des machines singeant vaguement les hommes, les grands absents de ce rallye.

Des 'machines' qui ignorent superbement la tension des taux courts, moyens et longs, avec un '10 ans' qui teste les 2,40%, un '30 ans' à 3,03%.

A n'importe quelle époque depuis les années 60, une envolée de 60 à 65Pts de base des T-Bonds en 15 jours aurait provoqué une correction symétrique de -10% des actions... mais pas en 2016, pas après l'élection de Donald Trump.

A n'importe quel moment depuis 2014, une chute du pétrole de -4% (vers 46$ sur le NYMEX) aurait fait consolider Wall Street, mais pas en 2016, pas après l'élection de Donald Trump.

Sur le marché des changes, le dollar reste au plus haut face à l'euro, à moins de 1,0595 face à la monnaie unique, l'Or, déprimé par la 'force' du $ et des taux au plus haut depuis 1 an a inscrit un plancher annuel vers 1.173$/Oz.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant