Marché: New York sous une 'camisole algorithmique'.

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street propose une nouvelle édition de la 'camisole algorithmique' avec une dérive latérale des indices US qui se conclut par des scores aussi étriqués qu'à 17H, puis à la mi-séance, puis à 1 heure de la clôture.

Marché totalement sous contrôle, aucune volatilité, avec au final des écarts s'étageant entre -0,1 pour le Nasdaq et -0,2% pour le 'Dow' (qui a évolué durant 95% du temps entre 18.130 et 18.230Pts), avec -0,15% pour le 'S&P', ce qui efface très exactement les gains de la veille.

En ce qui concerne les chiffres du jour, ils n'ont revêtu aucune espèce d'importance : les inscriptions hebdomadaires au chômage ont rebondi de +13.000 et l'indice d'activité de la Réserve fédérale de Philadelphie a fléchi de 12,8 vers +9,7, au lieu d'une estimation plus en retrait, à +6... tout ceci est au mieux médiocre et au pire décevant.

L'autre chiffre passé un peu inaperçu -comme tout ce qui contredit l'optimisme ambiant- concerne l'immobilier haut de gamme à Miami qui connait un véritable 'krach' avec des prix en chute libre de -25% sur 1 an et des ventes qui plongent de -30%.

Le seul coup d'éclat de cette veille de '3 sorcières' est survenu comme mercredisoir après la clôture avec la publication de bénéfices (4,7Mds$) supérieurs aux attentes pour Microsoft qui annonce 0,76$ de profit par titre contre 0,70$ au T3 2015 (et 0,68$ anticipé) avec une hausse des marges encourageantes dans le 'cloud'.

L'éditeur de logiciel a bondi de +5,5% en 'after hour', établissant un nouveau record absolu au-delà de 60,6$.

En séance, c'est American Express qui s'était distingué avec +9% suite à des anticipations plus positives qu'attendu.

Le Nasdaq a été soutenu par Mattel (+6%) avec des ventes de Barbie qui se redressent.

Côté replis, on notait e-Bay (-10% sur des prévisions prudentes concernant les ventes de fin d'année) puis Tripadvisors -3% et Tesla (-2,2%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant