Marché: morosité tempérée par l'indice ZEW.

le
0

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes manifestent une certaine morosité ce mardi, tempérée toutefois par un redressement sensible de l'indice du sentiment économique allemand ZEW annoncé dans la matinée.

'A très court terme, les indices européens n'ont pas beaucoup d'arguments pour aller vraiment plus haut', souligne un gérant de Barclays Bourse, qui ne souhaite donc pas initier de nouvelles positions à l'achat dans l'immédiat.

'Les investisseurs attendent toujours de connaitre le 'timing' de la prochaine remontée des taux aux Etats-Unis et le résultat des prochains referendums en Europe (octobre)', poursuit-il.

Néanmoins, les marchés réagissent favorablement à l'indice ZEW qui s'est accru de 7,3 points ce mois-ci pour ressortir à 0,5, suite au choc créé au début de l'été par le vote britannique en faveur du Brexit.

'Les risques politiques au sein et en dehors de la zone euro continuent malgré tout de freiner des perspectives économiques plus favorables pour l'Allemagne', estime l'institut allemand.

En début d'après-midi aux Etats-Unis, seront dévoilés les chiffres de l'inflation et de la construction résidentielle, puis ceux de la production industrielle pour le mois de juillet.

A Londres où le FTSE de Londres recule de 0,1%, BHP Billiton s'adjuge 2,9% à la suite de la publication des résultats annuels de la compagnie minière, des résultats certes en forte baisse mais tout de même meilleurs que prévu.

Le DAX de Francfort abandonne 0,2% bien que Linde bondisse de 7,3% grâce à un article du Wall Street Journal, selon lequel il serait en discussions avec Praxair en vue de fusionner pour donner naissance au numéro un mondial des gaz industriels.

Il entraine d'ailleurs dans son sillage son pair français Air Liquide (+2%) qui signe ainsi l'une des plus fortes hausses du CAC40 parisien (-0,1%) derrière ArcelorMittal (+3,8%).

L'AEX d'Amsterdam recule de 0,1%, une baisse entrainée notamment par Unilever (-0,9%) qui a signé un accord pour acquérir Blueair, fournisseur de solutions et de technologies de purification de l'air intérieur.

Le Bel20 de Bruxelles recule de 0,4% sous le poids de prises de bénéfices sur le laboratoire pharmaceutique UCB (-1,8%), ainsi que d'un retrait de la banque KBC (-1,2%).

Le PSI de Lisbonne cède 0,2%, les plus fortes baisses revenant au spécialiste du liège Corticeira Amorim (-1,5%) et au groupe de distribution alimentaire Sonae R (-1%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant