Marché: miné par l'incertitude américaine.

le
0

(CercleFinance.com) - Minées par un regain d'incertitude quant au résultat de l'élection présidentielle américaine la semaine prochaine, les Bourses européennes commencent dans la morosité une semaine riche en données macroéconomiques.

Milan, Paris, Amsterdam perdent 0,6%, Zurich, Lisbonne et Madrid 0,5%, Bruxelles 0,4%, Londres et Francfort 0,3%. A New York vendredi, le Dow Jones avait cédé moins de 0,1% et le Nasdaq, 0,5%.

Selon des estimations rapides pour la zone euro, le PIB s'est accru de 0,3% au troisième trimestre et le taux d'inflation annuel est estimé à 0,5% en octobre, contre 0,4% en septembre.

'Les données de l'IPC dans la zone euro seront encore plus intéressantes à surveiller dans les prochains mois, étant donné qu'elles auront une influence majeure sur l'évolution de la politique monétaire de la BCE', prévient Christopher Dembik, chez Saxo Banque.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les opérateurs prendront connaissance des revenus et dépenses des ménages pour le mois de septembre, puis de l'indice PMI pour la région de Chicago.

Parmi les rendez-vous de la semaine, figureront notamment les indices d'activité PMI et ISM, la réunion du FOMC ainsi que le rapport mensuel sur l'emploi américain, le dernier d'ailleurs avant l'élection présidentielle du 8 novembre.

A ce sujet, les derniers rebondissements dans l'affaire des courriels d'Hillary Clinton semblent réduire son avance dans les sondages sur son concurrent Donald Trump, entrainant un regain d'incertitude électorale qui n'est pas du goût des investisseurs.

Du côté des valeurs, la semaine sera dominée par les résultats des géants pétroliers BP et Shell, ainsi que de banques telles que Credit Suisse, ING, Société Générale ou Commerzbank.

Pour l'heure, BP perd 1,4% à Londres et Shell recule de 1,5% à Amsterdam, après que les membres de l'OPEP n'aient pas réussi à se mettre d'accord sur les modalités d'application de l'accord de réduction de la production qui avait été trouvé à Alger.

WPP grimpe de 3,2% à Londres, entouré à la suite du point d'activité du géant de la communication, d'où ressort une progression de 2,8% des ventes nettes au troisième trimestre, légèrement supérieure au consensus qui était de 2,7%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant