Marché: maintien prudent autour de l'équilibre.

le
0

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens restent prudemment autour de leurs équilibres dans l'attente du communiqué de la Fed ce soir, et alors que les opérateurs concentrent leur attention sur les nombreuses publications du moment.

'Les indices européens consolident depuis jeudi dernier à proximité des résistances', constate un gérant de Barclays Bourse, pour qui 'la psychologie des investisseurs a évolué dans le bon sens mais reste fragile'.

A l'approche de la conclusion ce soir de la réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale, le professionnel indique ne pas anticiper d'annonce particulière sur les taux.

'Les récentes publications macroéconomiques américaines ne permettent pas à la Fed de justifier une hausse des taux immédiate. Il semble probable que la banque centrale américaine attende le mois de juin pour passer à l'acte', explique-il.

En attendant, 'le secteur technologique américain devient un motif d'inquiétude croissante', souligne le courtier IG, pointant que 'les vendeurs à terme s'activent autour des contrats à terme sur le Nasdaq après la publication des résultats décevants de Twitter et Apple'.

La firme à la pomme affiche en effet des pertes de près de 8% dans les cotations après-Bourse au lendemain de comptes trimestriels inférieurs aux attentes et de perspectives moins bonnes que prévu par les analystes.

Le DAX de Francfort grappille 0,1%, soutenu par un bond de 6,6% d'Adidas après que le fournisseur d'équipements sportifs ait relevé ses objectifs annuels à l'occasion de ses résultats préliminaires pour le premier trimestre.

Le FTSE de Londres recule de 0,2%, en dépit d'un gain de 2,8% de la banque Barclays dans le sillage d'un profit imposable des activités stratégiques en croissance de 18% sur les trois premiers mois de l'année.

A Paris où le CAC40 stagne, les investisseurs saluent les publications trimestrielles de Valeo, de Capgemini (+4,1%) et de Total (+1,5%), mais délaissent celle de Peugeot (-1,5%).

L'AEX d'Amsterdam cède 0,2% sous le poids de valeurs financières à commencer par la banque ING (-3%), ainsi que sous celui du sidérurgiste ArcelorMittal (-2,3%).

Le Bel20 de Bruxelles recule de 0,3% malgré une progression de 2,3% de Delhaize, le groupe de distribution alimentaire ayant quadruplé son bénéfice net au premier trimestre.

Le PSI de Lisbonne grappille 0,1%, en dépit de retraits de 2,8% pour l'opérateur télécoms Pharol et de 2,1% pour la banque BCP, alors que le distributeur Jeronimo Martins s'adjuge 1,7%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant