Marché: les vendeurs l'emportent avec le pétrole.

le
0

(CercleFinance.com) - Les vendeurs l'emportent nettement sur les places européennes cet après-midi, alors que Wall Street dévisse (-0,7% sur le Dow Jones et -0,3% sur le Nasdaq) dans le sillage de cours du pétrole qui rechutent sous les 30 dollars le baril WTI.

'Les cours du pétrole repartent à la baisse, et bien qu'ils demeurent au-dessus des 30 dollars le baril, les stocks record annoncés jeudi aux Etats-Unis ont rappelé à quel point le système est proche de ses capacités', soulignait-on déjà ce matin chez Trustnet Direct.

Wall Street recule aussi alors que l'inflation américaine a donné des signaux qui pourraient conforter les 'faucons' -partisans d'un durcissement de politique monétaire- au sein de la Fed.

Sur les 12 mois à fin janvier, les prix à la consommation se sont en effet inscrits en progression de 1,4% en données totales et de 2,2% hors éléments volatils, soit des rythmes en accélération par rapport à ceux de 0,7% et de 2,1% respectivement en décembre 2015.

'Mais avec l'effacement des effets de base et la stabilisation des cours du pétrole, l'inflation devrait fluctuer sous la barre de 2% en rythme annualisé durant la plus grande partie de l'année 2016', juge néanmoins Natixis.

Le moral des investisseurs est aussi alourdi par les difficiles tractations entre le gouvernement britannique et ses partenaires européens, pour trouver un accord éloignant la perspective d'une sortie du Royaume Uni de l'Union européenne ('Brexit').

Ce contexte contribue à faire perdre 0,9% au FTSE de Londres, et ce malgré un rebond de 2,3% des ventes de détail au Royaume-Uni en volume comme en valeur, au mois de janvier par rapport à décembre 2015.

Le DAX recule de 1,4% à Francfort, alourdi par Allianz qui dévisse de 2,1% après la publication des résultats de la compagnie d'assurance pour 2015, publication accompagnée de dividendes et de perspectives plutôt ternes.

Le CAC40 parisien perd 1,1%, en dépit de l'accueil chaleureux aux résultats de l'équipementier automobile Valeo (+4,5%) tandis que le groupe parapétrolier Technip (-3,7%) fait figure de lanterne rouge.

L'AEX d'Amsterdam recule aussi de 1,1%, plombé entre autres par l'opérateur télécoms Altice (-5,7%) et malgré une progression de 3,7% pour l'assureur Delta Lloyd.

La progression de Delta Lloyd aide aussi le Bel20 qui cède pourtant 0,8%, dans le sillage en particulier du distributeur spécialisé dans l'automobile D'Ieteren (-5,9%).

Le PSI lâche enfin 1,4% à Lisbonne, grevé notamment par des retraits pour le groupe de construction Mota Engil (-4,9%) et les banques BPI (-2,8%) et BCP (-2,4%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant