Marché: les valeurs de la construction affectées par Moody's

le
0

(CercleFinance.com) - Les spécialistes des matériaux de construction affichent quelques une des pire performances de l'indice CAC 40 mercredi à la Bourse de Paris après un avertissement lancé par Moody's concernant leurs activités au Royaume-Uni post-Brexit.

L'agence de notation estime que le vote en faveur du Brexit va entraîner un ralentissement de la croissance économique de la Grande-Bretagne qui va pénaliser les fabricants de matériaux de construction présents dans le pays.

Moody's rappelle que Saint-Gobain, qu'il note 'Baa2', et LafargeHolcim (également classé Baa2) génèrent environ 10% de leur chiffre d'affaires au Royaume-Uni.

'Saint-Gobain et Wienerberger sont les groupes les plus exposés au marché résidentiel britannique et donc les plus susceptibles de ressentir les effets du Brexit et son impact sur le prix des maisons', souligne l'agence.

D'après Moody's, les cimentiers tels que HeidelbergCement, CRH et LafargeHolcim devraient eux être confrontés à des difficultés de long terme, en raison du calendrier allongé de leurs projets.

Dans sa note, Moody's Investors Service estime que ces éléments sont toutefois insuffisants pour justifier un abaissement de ses notes de crédit.

Dans son communiqué, Moody's rappelle avoir revu à la baisse de 1,8% à 1.5% sa prévision de croissance pour le Royaume-Uni en 2016 et de 2,1% à 1,2% son estimation pour 2017.

Sur le CAC, LafargeHolcim perdait 3,1% à 35,5 euros vers 13h45 tandis que Saint-Gobain lâchait 2,7% à 32,4 euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant