Marché: les opérateurs espèrent de nouveau une Fed 'colombe'

le
0

(CercleFinance.com) - Si la monnaie unique européenne se tassait ce midi face à sa contrepartie américaine, elle ne se traite pas moins non loin des 1,13 dollar qui d'ailleurs ont de nouveau été touchés ce matin. Avant une intervention très attendue de la présidente de la Fed, l'euro recule de 0,24% à 1,1264 dollar. Après s'être montrée “faucon” en décembre, la Fed se muera-t-elle en “colombe”, animal symbolisant les politiques accommodantes ?

L'euro corrige également de 0,62% contre le sterling à 0,7755, de 0,35% contre le yen à 129,49 et de 0,20% face au franc suisse, à 1,0968.

En effet, la Fed est attendue au tournant : depuis le premier relèvement des taux directeurs américains en décembre, une première depuis mi-2006, les statistiques décevantes s'accumulent outre-Atlantique. “L'euphorie de la hausse des taux de décembre dernier est déjà bien loin derrière nous, au point de se demander si Janet Yellen ne montrera pas une once de regret”, grince Saxo Banque ce mtain.

Dans ce contexte moins favorable, les opérateurs doutent que la Fed poursuive le mouvement de resserrement monétaire au rythme qui était anticipé en fin d'année dernière. Autant dire que toute évolution du discours de la banque centrale sera suivi de près. Peut-être en saura-t-on plus dès cet après-midi : la présidente de la Fed, Janet Yellen, présentera aujourd'hui devant la Chambre des représentants puis demain devant le Sénat son rapport semestriel sur la politique monétaire.

L'affaire n'est pas simple : “la présidente de la Réserve fédérale va devoir se livrer à un numéro d'équilibriste afin de rassurer les marchés”, estime XTB France.

Que peut-on attendre ? A en croire Natixis, et à plus ou moins court terme, “la Réserve fédérale pourrait acter de la présence d'un cycle américaine moins vigoureux que prévu. Malgré la force persistante du marché du travail, les investissements des entreprises ont les pires difficultés à redémarrer. Le pic du cycle américain se situe probablement plutôt en 2015, et la Fed devrait revenir sur sa séquence de resserrements si les données d'activités montrent des signes de faiblesse”, indiquait hier une note de la banque française.

Notons que la prochaine réunion du FOMC, l'instance décisionnaire de la Fed, n'est pas pas prévue avant les 15 et 16 mars.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant