Marché: les IPO marquent le pas cette année (PwC).

le
0

(CercleFinance.com) - Le marché des IPO marque une pause cette année, avec à ce stade une baisse de 65% des fonds levés dans le monde, observe PwC dans une étude diffusée ce lundi.

Il s'agit même du démarrage le plus faible sur ce segment depuis le premier trimestre 2009, avec 'seulement' 12,5 milliards d'euros levés au terme des 3 premiers mois de l'année en cours, ce qui correspond à un recul de deux tiers en glissement annuel, détaille le célèbre cabinet de conseil.

Sur le Vieux Continent, la baisse atteint 80% à 3,5 milliards d'euros et contraste avec 2 dernières années marquée par une activité intense. Et PwC de souligner: 'on note qu'au moins 9 IPO européennes ont été publiquement reportées ou annulées au 1er trimestre 2016 (soit 16 % de l'ensemble des opérations), contre seulement 5 (soit 6 %) au premier trimestre 2015.'

D'après ses experts, l'instabilité des marchés boursiers et obligataires, aux prises avec une faiblesse des prix du pétrole qualifiée d''historique', avec le ralentissement de l'économie chinoise et avec des incertitudes persistantes autour des taux d'intérêt américains expliquent cette évolution.

Au niveau européen, à peine 50 opérations ont été enregistrées et seules 3 places boursières (Londres, OMX et Deutsche Börse)ont accueilli des IPO d'un montant supérieur à 50 millions d'euros, soit 3 fois moins qu'au premier trimestre 2015, poursuit PwC, à qui il n'a en outre pas échappé que 'l'Europe attend toujours sa première introduction en bourse supérieure à 1 milliard d'euros de l'année, alors que l'an passé avait été dominé par pas moins de 14 mega deals'.

Pour autant, 'cela ne veut pas dire que les perspectives sont mauvaises pour fin 2016 et début 2017. Nous pensons que les candidats du secteur financier, les privatisations sur le continent européen et les scissions stratégiques contribueront largement à la levée de fonds annuelle', tempère Philippe Kubisa, associé chez PwC, spécialiste des marchés de capitaux, selon lequel il est néanmoins peu probable que le seuil des 10 milliards d'euros soit atteint avant l'été.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant