Marché: les investisseurs se montrent hésitants.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir sur une note hésitante mercredi matin, à la veille de la décision très attendue de la Banque centrale européenne (BCE).

Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison fin mars - grignote 12 points à 4415,5 points, annonçant un début de séance sans grand changement.

'Consolidation et réflexion semblent être devenues les maître mots après la solide remontée des cours des matières premières et des marchés d'actions', commente Chris Weston, stratège de marché chez IG.

'Le vrai motif d'inquiétude chez les clients et les investisseurs en général est de savoir si c'est le bon moment pour recommencer à adopter des positions défensives', explique l'analyste.

En limitant ses pertes à 0,8% hier, le marché parisien a réussi à préserver la barre des 4400 points, mais les opérateurs ont semblé rester sur la touche, comme en témoigne le volume presque ridicule de moins de trois milliards d'euros échangés sur le CAC.

La tendance ne devrait pas forcément beaucoup s'animer aujourd'hui, les seules statistiques figurant à l'agenda étant la production industrielle britannique ainsi que les stocks des grossistes et de pétrole aux Etats-Unis.

Le vrai catalyseur sera évidemment la réunion du conseil des gouverneurs de la BCE demain, pour laquelle Mario Draghi et ses collaborateurs sont attendus au tournant.

'La BCE devra agir sur tous les fronts', prévient Quilvest Asset Management.

'A force de redouter des tensions inflationnistes inexistantes, la BCE a trop tardé à agir et laissé le risque déflationniste s'ancrer', estime le gestionnaire d'actifs.

En attendant, les acheteurs ('bulls') devraient garder la main tant que le CAC 40 préservera le seuil des 4300 points, estiment les analystes techniques.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant