Marché: les indices européens en vive hausse après la Fed.

le
0

(CercleFinance.com) - Séance faste sur les marchés actions européens, au lendemain de la décision de la Fed, qui sans surprise n'a pas procédé à un relèvement de son taux.

Vers 11h40, le SMI (Zürich), le Footsie 100 et le BEL 20 (Bruxelles) engrangent respectivement 0,7, 0,9 et 1,1%, tandis que l'Ibex 35 (Madrid), le Footsie MIB (Milan) et le CAC 40 grimpent tous les trois de 1,6% environ. A Amsterdam, l'AEX prend quant à lui 1,5% et à Francfort le Dax progresse de 1,7%.

'Les marchés financiers, soulagés, apprécient le statu quo monétaire', commentent les équipes des Barclays Bourse selon lesquelles, 'dans ce contexte, un seul relèvement de taux semble plausible d'ici la fin d'année'.

Directeur de la Recherche Economique chez Natixis Asset Management, Philippe Waechter juge pour sa part que la Réserve fédérale américaine 'continue de penser que son taux d'équilibre de long terme s'ajuste encore à la baisse', ce qui traduit de son point de vue 'une perception plutôt pessimiste de l'évolution tendancielle de l'économie américaine, même si elle n'envisage pas de récession'. Pour autant, à court terme, l'institution s'estime en mesure de remonter son taux de référence sans créer de dommage à l'économie, analyse l'expert, qui au même titre qu'une majorité d'économistes table sur une remontée de son taux en décembre prochain de 25 points de base.

Les investisseurs se disent aussi que bien des choses sont susceptibles de changer d'ici la fin de l'année et que la Fed pourrait très bien être forcée de modifier ses plans d'ici là.

Concernant les indicateurs, ils prendront connaissance tout à l'heure des chiffres hebdomadaires du chômage américain ainsi que des ventes de logements anciens et de l'indicateur avancé du Conference Board au titre du mois écoulé.

Dans l'immédiat, l'euro avance de 0,3% face au dollar à 1,1228, tandis que le baril de Brent poursuit sa remontée et gagne environ 0,7% à 47,2 dollars.

Sur le front des valeurs, on notera que Siemens (+2%) a annoncé ce matin une commande de 7 locomotives Vectron émanant de l'opérateur de fret ferroviaire suisse Railcare.

EDF (-0,3%) est en revanche l'une des rares valeurs du SBF 120 à évoluer en territoire négatif. L'électricien a il est vrai ramené son objectif de production nucléaire pour l'année 2016 de 395/400 terrawattheures (TWh) à 380/390 TWh.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant