Marché: les gains de la matinée s'estompent.

le
0

(CercleFinance.com) - Si le DAX grappille encore 0,1% à Francfort, les gains de la matinée s'estompent sur la plupart des places européennes, avec par exemple une baisse de 0,7% du FTSE à Londres, alors que les indices actions américains optent pour de légères prises de profits.

Wall Street avait grimpé de 2,1% pour le Dow Jones la veille, sur fond de victoires, aux Etats-Unis, d'Hillary Clinton chez les démocrates et de Donald Trump chez les républicains, lors de l'élection primaire de 'Super Tuesday'.

'Les investisseurs ne se trouvent pas face à un résultat qu'ils n'attendaient pas', notent les stratèges d'IG. 'Les marchés savent depuis longtemps qu'ils se dirigent vers un duel Trump/Clinton et tablent déjà sur une victoire de d'Hillary Clinton en novembre'.

Ils tendent à prendre leurs profits ce mercredi, d'autant plus que le bond des stocks de pétrole brut hebdomadaires (+10,4 millions de barils) pèse sur les cours de l'or noir.

Par ailleurs, le secteur privé aux Etats-Unis a créé 214.000 emplois le mois dernier, après 193.000 en janvier (chiffre révisé de 205.000), selon l'enquête ADP sur l'emploi privé.

Si des opérateurs européens placent leurs espoirs dans la BCE, Barclays Bourse estime qu'elle devra au moins baisser ses taux directeurs, et certainement augmenter le montant et la durée de son programme de rachat d'actifs, pour ne pas décevoir les investisseurs.

'Nous préférons donc conserver notre biais prudent. Nous ne prenons pas de nouvelle position aujourd'hui et nous nous laissons porter par le mouvement actuel', conclut-elle.

A Paris où le CAC40 recule de 0,1%, bioMérieux se distingue avec un plongeon de 14,5%, le spécialiste du diagnostic in vitro ayant fait part de perspectives 2016 jugées prudentes, voire décevantes, par les analystes.

L'AEX cède 0,8% à Amsterdam, en dépit des gains du sidérurgiste ArcelorMittal (+4,1%) et de la banque ING (+2,4%), alors que l'assureur Delta Lloyd (-5,8%) fait figure de lanterne rouge.

Le Bel20 perd aussi 0,8%, grevé notamment par des replis de Delta Lloyd, mais aussi de l'opérateur télécoms Telenet (-4,8%) et des distributeurs Delhaize (-2,1%) et Colruyt (-2,8%).

L'indice PSI recule enfin de 0,3% à Lisbonne, malgré les bonds affichés par les banques BPI (+10,3%) et BCP (+7,6%), tandis que l'opérateur télécoms NOS rechute de 4,6%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant